Évolutions contrastées pour les céréales européennes


Les cours européens des céréales évoluaient diversement cette semaine, le blé se maintenant proche de l'équilibre et le maïs accusant une nette baisse malgré le nouveau repli de l'euro face au dollar.


Trois navires de blé sont bloqués dans le port de Dunkerque © Axis
Trois navires de blé sont bloqués dans le port de Dunkerque © Axis
Mercredi 6 janvier, les céréales européennes ne profitaient pas de la baisse de la monnaie unique européenne, en théorie favorable à leur compétitivité sur les marchés internationaux.
Le négoce reste cependant animé, avec notamment l'achat par le Japon de 131.000 tonnes de blé meunier d'origine non spécifié, indique le cabinet Agritel dans une note.
Alors que trois navires chargés de blé à destination de l’Égypte sont bloqués depuis plusieurs jours dans le port de Dunkerque en raison de retards de paiement, Le Caire assure qu'il s'agit de tracas "administratifs et non d'un problème de liquidité de dollar", rapporte par ailleurs Damien Vercambre de la société Inter-Courtage.

Exportations en baisse

Les exportations européennes de blé sont toujours inférieures à leur niveau de l'an dernier, avec un total de 12,4 millions de tonnes de juillet à fin décembre, dont 4,1 Mt pour la France, selon les chiffres publiés le 5 janvier par la Commission européenne.
Les analystes font par ailleurs écho d'une amélioration des conditions climatiques pour les blés d'hiver des grandes plaines américaines, qui n'augure pas d'une diminution de la production, alors que les stocks mondiaux atteignent déjà des niveaux inédits.
En maïs, l'association de producteurs sud-africains Grain SA a évalué à 5 Mt les besoins d'importation du pays, "soit la moitié de la consommation nationale", a relevé Damien Vercambre.
Les exportations européennes ont toutefois chuté d'un tiers au second semestre, à 888.000 tonnes, quand les importations ont presque doublé, établissant un nouveau record de 6,5 Mt. Sur Euronext vers 15h45, la tonne de blé perdait 25 centimes sur l'échéance de mars à 170,50 euros et 50 centimes sur celle de mai à 175,75 euros. Près de 20.000 lots avaient été échangés.
Le maïs rendait 2 euros sur l'échéance de mars à 160,25 euros et 1,75 euro sur celle de juin à 168,25 euros. Plus de 1.800 lots avaient changé de main.

AFP

Jeudi 7 Janvier 2016



Lu 205 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse