Examen de la fiscalité locale sur les entrepôts logistiques


La FNTR, TLF et la Confédération française du commerce de gros et international demandent une révision de la fiscalité locale sur les entrepôts logistiques.


"Incertitude entourant le régime fiscal des plateformes logistiques" © Prologis
"Incertitude entourant le régime fiscal des plateformes logistiques" © Prologis
En discussion dans le cadre du projet de loi de finances 2017, un amendement adopté par la Commission des finances de l’Assemblée nationale vise à clarifier le régime fiscal applicable aux immobilisations industrielles. Selon TLF, la FNTR et la Confédération française du commerce de gros et international (CGI), ce régime fiscal pénalise actuellement l’attractivité logistique du territoire.
Par son application, les entrepôts logistiques se voient en effet souvent requalifiés en bâtiments industriels ou bâtiments de stockage au motif qu’y sont utilisés des chariots élévateurs, monte-charges et autres matériels destinés à faciliter le travail des manutentionnaires et à en limiter la pénibilité.

Hausse des taxes foncières

"Les conséquences sont lourdes puisque ces requalifications s’accompagnent d’une hausse des taxes foncières locales très élevée (jusqu’à 300 % !). Ceci est un facteur d’imprévisibilité et un frein majeur à l’investissement et à l’emploi", dénonce Marc Hervouet, président de la CGI.

"Un facteur d’imprévisibilité et un frein majeur à l’investissement"


À titre de comparaison, défendent les trois syndicats patronaux, le poids de la fiscalité locale représente, en France, jusqu’à 50 % de l’investissement de départ pour un site logistique quand, en Belgique, il est de 25 %.
"Dans ces conditions, de nombreuses entreprises renoncent à investir sur le territoire national ou sont poussées à le faire à l’étranger. C’est tout particulièrement le cas dans les régions frontalières. Alors que la stratégie France Logistique 2025 entend faire de la France un pays leader dans ce domaine, l’incertitude entourant le régime fiscal des plateformes logistiques constitue un obstacle réel à leur implantation sur le territoire", constate Jean-Christophe Pic, président de la FNTR.

Érick Demangeon

Lundi 28 Novembre 2016



Lu 851 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Novembre 2017 - 11:41 Gefco France modernise sa plateforme de Vénissieux


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse