Excellente année 2014 pour le port du Tréport


Le port du Tréport reste le champion de la discrétion. Avec d’excellents résultats en 2014. Son trafic global progresse de 15,9 % à 357.166 tonnes.


Le trafic de granulats a explosé l'an dernier © Port du Tréport
Le trafic de granulats a explosé l'an dernier © Port du Tréport
N’attendez ni du Département, héritier sans passion depuis plus de trente ans du port de l’embouchure de la Bresle, à la frontière de la Normandie et de la Picardie, ni de la CCI concessionnaire tranquille des installations portuaires du Tréport depuis 35 ans, le moindre communiqué relatif à l’activité portuaire.
Toutes les informations, ou presque, passent par le seul opérateur portuaire de la place, à savoir la SAS Le Tréport Shipping Stevedoring (LTS), présidée depuis 1995 par Françoise Martinez, chef d’entreprise qui cultive autant la discrétion que le professionnalisme, qualité qui lui a valu d’avoir accueilli en juin 2007 l’assemblée générale de la toute-puissante Union nationale des industries de manutention (Unim).

Bond des produits chimiques

Et pourtant, fort de quelques implantations industrielles locales, le port se porte plutôt bien. En 2014, son trafic global a progressé de près de 16 % avec plus de 357.166 tonnes traitées. Les importations de "produits chimiques de base", réceptionnés par LTS ont bondi de 53,8 % à 62.143 tonnes et celles d’engrais ont progressé de 18,4 % à près de 146.800 tonnes. A priori, ces matières premières sont destinées principalement à l'usine Timac Agro (groupe Roullier), les pieds dans l’eau sur le quai Nord. Les entrées de bentonites sur le quai Sud pour l'usine Clariant, bord à quai également, ont été plutôt stables, à près de 33.000 tonnes. Idem pour les sorties de granusil, galets de mer concassés produits par une usine du groupe Gagneraud, dans la Somme. Autre bonne nouvelle pour le port, le groupe de BTP Lhotellier a fait exploser son record l’an dernier, en faisant entrer 64.769 tonnes de granulats marins extraits en Manche Est, soit plus de trois fois plus que l’année précédente.
On trouve malgré tout quelques points négatifs dans le tableau. L’hiver doux n’a pas favorisé les entrées de sel de déneigement, absentes en 2014 quand elles s’étaient approchées de 10.000 tonnes l’année précédente. Et surtout les "divers" à l’export ont chuté de 45.900 tonnes à 11.900 tonnes. Mais pour en savoir plus, c’est compliqué. S’agit-il de broyats de pneus, de conduites de gaz ou de tout autre trafic de "niche" ? Poser la question est incongru à l’embouchure de la Bresle.

Vincent Rogé

Mercredi 28 Janvier 2015



Lu 536 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse