Exploitation gazière chinoise dans une zone controversée



Exploitation gazière chinoise dans une zone controversée
Le Japon a annoncé mercredi 16 septembre avoir déposé une protestation auprès Pékin après avoir découvert des preuves que la Chine avait commencé à extraire du gaz dans une zone disputée près de leur frontière en mer de Chine orientale. Le Japon soupçonne la Chine d'avoir maintenant sept plateformes de forage en exploitation sur les seize qu'elle a implantées à proximité de sa frontière de facto avec le Japon, ont indiqué des responsables japonais, alors que les champs gaziers sont situés dans des eaux revendiquées par les deux pays. "Nous protestons auprès de la partie chinoise via le canal diplomatique", a déclaré le secrétaire général du gouvernement, Yoshihide Suga. "Il est extrêmement regrettable que la partie chinoise soit allée de l'avant unilatéralement alors que la frontière n'a pas encore été fixée", a-t-il dit. Le Japon et la Chine se sont accordés en juin 2008 pour développer conjointement les réserves sous-marines dans la zone controversée, avec une interdiction des forages individuels. "La Chine doit abandonner son argument unique et obsolète, qu'aucun pays n'a adopté et qu'aucune règle internationale n'a admis, selon lequel ses droits s'étendraient le long du plateau continental" jusqu'à approcher l'îlot d'Okinawa, a déclaré un haut responsable du ministère japonais des Affaires étrangères. Le Japon soupçonne de longue date Pékin de violation de l'accord de développement conjoint de ce champ, situé dans un endroit que les deux pays revendiquent comme des zones économiques exclusives.
Selon le Japon, la ligne médiane entre les deux pays devrait marquer la limite respective de leurs zones économiques exclusives. Mais pour la Chine, la frontière devrait se situer plus près du Japon, en prenant en compte notamment le plateau continental. Les plateformes gazières sont situées du côté chinois de la frontière, quelle que soit la méthode utilisée.

AFP

Jeudi 17 Septembre 2015



Lu 234 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 25 Novembre 2016 - 13:54 Nigeria : négociations entre gouvernement et rebelles €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse