FNTR Alsace : chaud-froid pour le transport routier régional


La FNTR Alsace a eu l’occasion de passer par tous ses états en quelques jours. Plusieurs annonces… ou rumeurs l’ont amenée à monter au créneau.


Le tunnel Maurice-Lemaire © Etandex
Le tunnel Maurice-Lemaire © Etandex
Au chapitre des nouvelles saluées positivement, la baisse des tarifs du tunnel vosgien Maurice-Lemaire est enfin réalité depuis le 1er février. Pour les poids lourds, elle est de 56 %, ce qui ramène le trajet de 7 km au niveau, certes encore conséquent, de 28 euros. Les élus ont obtenu du concessionnaire AP2R (groupe Eiffage) cette réduction dans l’espoir d’augmenter le trafic chimérique de camions dans l’ouvrage, et diminuer d’autant leurs passages dans les villages et cols vosgiens. «Mais pour cela, il faut la déviation de Châtenois», rappelle Martine Bensa, secrétaire générale de la FNTR Alsace. Inscrit au contrat de plan pour un montant de 47 millions d’euros, le projet consiste à contourner la commune alsacienne, porte d’entrée vers la vallée de Sainte-Marie qui mène au tunnel. L’État laisse présager un démarrage de travaux 2017 pour une mise en service en 2020. À confirmer !

"L’Écotaxe régionale revient sur le tapis"


Pour la circulation autour de Strasbourg, la concession du Grand Contournement Ouest (GCO) au groupe Vinci a été approuvée par décret fin janvier. La durée du contrat est fixée à 54 ans et celle des travaux à 56 mois. Le chantier pourrait démarrer fin 2017, pour un montant d’un peu plus de 500 millions d’euros. Ce qui laisse encore le temps aux bouchons de se cumuler autour de la capitale alsacienne, relève la FNTR Alsace.
L’organisation professionnelle a également réagi sur un sujet qu’elle pensait enterré : un ersatz régional de l’Écotaxe. Des propos de Philippe Richert, nouveau président de la région Alsace-Champagne Ardenne-Lorraine, sont allés dans ce sens peu après son élection début janvier. «La création d’une nouvelle fiscalité régionale serait mortifère pour nos entreprises régionales», prévient la FNTR Alsace, avant de rappeler l’effet pervers d’une taxe voulue sur le transit : « 70 % des marchandises en Alsace sont transportées sur des distances inférieures à 150 km. Pour nombre de livraisons, il n’existe aucune alternative, c’est pourquoi toutes les entraves au transport régional pénaliseront l’économie régionale».

Mathieu Noyer

Mardi 9 Février 2016



Lu 278 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse