Farnborough, salon de rattrapage pour Boeing ?



© Boeing
© Boeing
Le salon de Farnborough a démarré lundi 9 juillet près de Londres pour une semaine, avec des commandes importantes attendues pour l'américain Boeing dont le moyen-courrier remotorisé B737 Max tente de rattraper le succès de l'A320 Neo. Dimanche 8 juillet, Ray Conner, le nouveau patron de la division aviation commerciale de Boeing, s'est refusé à prédire un succès à la veille de l'ouverture du plus grand événement aéronautique de l'année. Les analystes de la banque UBS tablent pourtant sur un nombre de commandes compris entre 300 et 500 appareils, tous constructeurs confondus, "avec une majorité de Max".
"Farnborough devrait être un salon de rattrapage pour Boeing", estime Yan Derocles, analyste chez Oddo Securities, soulignant que l'an passé, Le Bourget, l'autre grand rendez-vous de l'aéronautique mondial, avait couronné l'A320 Neo. Farnborough fait néanmoins figure de test pour Boeing puisque, si Airbus a engrangé 1.425 commandes nettes pour le Neo, l'américain doit encore confirmer un millier de commandes et intentions d'achats pour le Max. La société de leasing Air Lease ainsi que la compagnie américaine United devraient passer les plus grosses commandes de Max, escompte UBS.
Sur le champ très lucratif des avions long-courriers, toute information ou annonce relative au futur A350 d'Airbus, qui doit entrer en service en 2014 pour concurrencer le B787 Dreamliner et le B777, sera scruté à la loupe. Car les analystes ne sont pas encore convaincus que le constructeur européen puisse tenir son calendrier. À plus court terme, Airbus est particulièrement attendu sur son objectif de 30 commandes cette année de super jumbos A380 qui doivent subir des réparations coûteuses après la découverte de micro-fissures dans les ailes des appareils déjà en service. Depuis le 1er janvier, seules 4 commandes ont été annoncées pour cet avion de ligne, le plus gros du monde. Turkish Airlines, qui a besoin d'au moins 15 nouveaux très gros porteurs, pourrait l'aider à atteindre cet objectif. Ce client traditionnel d'Airbus hésite pour l'heure entre l'A380 et son nouveau rival le Boeing 747-8.

AFP

Lundi 9 Juillet 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse