FedEx confirme une solide performance


Le groupe américain de messagerie FedEx a enthousiasmé Wall Street mercredi 17 septembre en dépassant les attentes au premier trimestre, tirant profit du redressement de ses services express et des réductions de coûts, et confirmé ses prévisions de bénéfice annuel.


© FedEx
© FedEx
"FedEx est en bonne voie pour livrer une performance marquante lors de l'exercice fiscal 2015", s'est réjoui le PDG, Frederick Smith. Il souligne notamment que pour cela le groupe va se reposer sur ses services express, le transport terrestre et le fret. Loin donc la morosité qui avait gagné le groupe de messagerie lors du dernier exercice fiscal marqué par un hiver rigoureux en Amérique du Nord. Cette mauvaise météo avait paralysé ces activités dans certains régions. Au premier trimestre de l'exercice décalé 2014-2015 entamé début juin, le bénéfice net a bondi de 24 % à 606 millions de dollars.
Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels, référence à Wall Street, s'élève à 2,10 dollars, soit 14 cents de mieux qu'attendu par la moyenne des analystes. L'activité du groupe de messagerie a également crû davantage qu'attendu : le chiffre d'affaires a augmenté de 6 % à 11,7 milliards de dollars, contre 11,48 milliards attendus. À Wall Street, les investisseurs saluaient ces résultats. Le titre bondissait de 4,07 % à 160,96 dollars vers 14 h 30. Il faut dire que FedEx a acheté 5,3 millions de ses propres actions au cours du trimestre, une façon indirecte de rémunérer ses actionnaires.
"C'est une performance solide", estime John Barnes, analyste chez RBS Capital Markets. "Toutes les branches d'activités sont bonnes", renchérit la banque Deutsche Bank dans une note. En effet, la division de transport express, dont les recettes stagnaient il y a un an, a vu celles-ci décoller de 4 % à 6,86 milliards de dollars, grâce à une hausse de 5 % des volumes aux États-Unis et une réduction continue des coûts. Cette branche avait été pénalisée longtemps par la conjoncture économique qui poussait les consommateurs à privilégier les modes d'expédition moins chers.

La division Fret bondit de 13 %

À cet effet, les services de transport terrestre (FedEx Ground) continuent à gagner du terrain. Leur chiffre d'affaires a augmenté de 8 % sur un an à 2,9 milliards de dollars. Cette division doit aussi sa bonne santé au commerce en ligne, explique FedEx. Enfin, la division Fret a vu ses revenus bondir de 13 % sur un an à 1,61 milliard de dollars.
Fort de ces résultats qualifiés d'"étincelants" par son patron, FedEx a confirmé s'attendre toujours à un bénéfice par action annuel compris entre 8,50 dollars et 9 dollars malgré une croissance modérée de l'économie américaine. Cette prévision prend aussi en compte une hausse de 20 % sur un an des dépenses du groupe, qui se chiffrent à 4,2 milliards de dollars. FedEx veut notamment moderniser sa flotte vieillie, avec des avions plus économes en carburant, et étendre ses activités dans le transport terrestre. Il mise surtout sur une nouvelle augmentation de 4,9 % en moyenne de ses tarifs vers ou à l'intérieur des États-Unis au 5 janvier prochain. C'est la deuxième valorisation en quelques mois. Fin mars, FedEx avait déjà augmenté ses prix de 3,9 %. Le plan de réduction des coûts de 1,7 milliard de dollars annoncé en 2012 devrait en outre produire complètement ses effets à compter de 2015, a souligné le groupe lors de la présentation des résultats. Ce qui pourrait conduire FedEx à relever ses prévisions de bénéfice annuel, estime John Barnes. Alors que la saison des fêtes de fin d'année pointe son nez, le groupe de messagerie a annoncé qu'il allait recruter 50.000 saisonniers, contre 40.000 l'an dernier pour faire face à la vague des livraisons de paquets qui va commencer en octobre et s'étaler jusqu'en janvier 2015. La veille, le rival UPS a lui indiqué qu'il allait recruter jusqu'à 95.000 saisonniers. Les sociétés de messagerie avaient été mises en cause l'an dernier pour leur incapacité à livrer à temps les cadeaux de Noël.

Luc Olinga

Jeudi 18 Septembre 2014



Lu 307 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse