Fer de France : un nouvel organisme pour défendre le rail


La nouvelle organisation Fer de France se donne pour mission de promouvoir et défendre la filiale ferroviaire française en rassemblant les différents acteurs du secteur.


© RFF
© RFF
Patrick Kron, le PDG d'Alstom, va présider Fer de France, l'organisme destiné à renforcer une filière ferroviaire française en perte de vitesse en fédérant ses différents acteurs, a-t-on appris jeudi 26 avril de source proche du dossier. "Une réunion a eu lieu jeudi soir à ce sujet à Paris en présence de MM. Guillaume Pepy, Pierre Mongin et Hubert du Mesnil, patrons de la SNCF, de la RATP et de Réseau ferré de France", a précisé cette source confirmant une information révélée par le site spécialisé Mobili Cités. Étaient également présents, "Louis Nègre pour la Fif (Fédération des industries ferroviaires) et pour le Groupement des autorités de transport (Gart), ainsi que Francis Grass au nom de l'Union des transports publics et ferroviaires (UTP)", précise le site. "Ces trois organisations ont vocation à être intégrées à Fer de France qui n'a pour l'heure pas encore d'existence effective", selon Mobili Cités qui croit savoir que "le gouvernement et l'Élysée souhaitaient que le président (de Fer de France) soit désigné avant l'élection présidentielle". Le site précise que "Louis Gallois , Denis Ranque (ex-Thales et Technicolor) ou Jean-François Dehecq (ex-Sanofi Aventis) n'ont pas souhaité s'engager".
Né de la réflexion menée à l'automne dernier lors des Assises du ferroviaire, à l'initiative du gouvernement, Fer de France doit, selon ses promoteurs, favoriser les "solutions exportables" en matière d'infrastructures et de matériel roulant, tout en facilitant le développement d'entreprises de taille intermédiaires.

Calqué sur le modèle du Gifas

Une autre de ses missions sera de "promouvoir et défendre les intérêts de la filière ferroviaire auprès des institutions françaises et européennes". La nouvelle entité, créée sur le modèle du Gifas (Groupement des industries française aéronautiques et spatiales) devrait regrouper les différents acteurs du ferroviaire français : constructeurs, ingénierie, entreprises de travaux publics, autorités organisatrices, opérateurs, gestionnaires d'infrastructure.

AFP

Vendredi 27 Avril 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse