Fin du débat sur le projet Port Seine-Métropole Ouest


À l'issue du débat sur le projet Port Seine-Métropole Ouest, plateforme multimodale sur la plaine d'Achères, la Commission nationale du débat public a rendu ses conclusions le 12 février. Ports de Paris a désormais trois mois pour préciser les suites données au projet dont l'éventuelle extension à l'Est suscite déjà quelques inquiétudes.


Site du projet Port Seine-Métropole Ouest sur la plaine d’Achères © Haropa
Site du projet Port Seine-Métropole Ouest sur la plaine d’Achères © Haropa
Ayant pris note que le projet PSMO "avait été peu contesté", la CNDP relève que, dans le cas où Ports de Paris décidait de poursuivre sa réalisation, il devra le faire en respectant une condition : "L'insérer dans son environnement urbain et naturel pour permettre une réhabilitation de la plaine d'Achères, lui donner une identité positive". En qualité de maître d'ouvrage, l'établissement portuaire parisien a maintenant trois mois pour rendre publiques les suites qu'il entend donner à son projet. Si poursuite, l'enquête publique pourrait être lancée en 2017 et le premier coup de pioche en 2018. Port spécialisé dans le BTP à la confluence de la Seine et de l'Oise devant intervenir dans la mise en œuvre du Grand Paris, les 100 hectares du PSMO sont pour moitié dédiés aux activités économiques. Entre 15 à 17 % sont consacrés à la préservation d'espaces verts,  et un tiers à l'aménagement d'une darse et aux dessertes du site.

110 millions d'euros

Projet sensible au regard de ses enjeux hydrauliques, environnementaux et socio-économiques, la construction de la plateforme serait menée sous certification ISO 14001. Avec une première phase opérationnelle au mieux d'ici 2020, son périmètre englobe une carrière exploitée par GSM, un gisement de 14 millions de tonnes de granulats qui alimentent les chantiers franciliens.

"Un début des travaux possible dès 2018"

Représentant un investissement public de 110 millions d'euros financé par Ports de Paris, maître d'ouvrage, le CPER État-Région Île-de-France et l'Europe, sa réalisation serait progressive jusqu'en 2035-2040 au fur et à mesure de l'extraction des granulats.

Projection à l'Est

Si ce projet conçu indépendamment du canal Seine-Nord Europe ne semble pas susciter d'opposition, le débat public a montré en revanche les craintes qu'inspirait sa possible extension à l'Est. Sur 320 hectares environ, elle se destinerait davantage à la logistique et aux conteneurs. Avec un gisement de plus de 20 millions de tonnes de granulats à la clé, cette infrastructure stratégique pour Haropa est suspendue à l'aménagement l'A104 entre Méry-sur-Oise et Orgeval. D'un coût de 2,8 milliards d'euros, cette autoroute de 28 km a été classée en juin 2013 par la commission Mobilité 21 parmi les projets de seconde priorité, soit à l'horizon 2030-2050.

Érick Demangeon

Vendredi 27 Février 2015



Lu 786 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 14:12 Port de Lyon : le fer porte la croissance


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse