Finmeccanica poursuit sa mue en changeant de nom


Le géant italien de l'aéronautique et de la défense Finmeccanica, qui a cédé l'an passé son pôle transports au groupe Hitachi, entend concrétiser sa transformation en changeant symboliquement de nom, pour s'appeler Leonardo.


© Finmeccanica
© Finmeccanica
Finmeccanica poursuit sa mue en changeant de nom. Cette annonce a été faite mercredi 16 mars par le groupe à l'occasion de la publication de ses résultats 2015, qui se sont révélés supérieurs aux attentes des analystes et de ses propres prévisions. Le groupe, qui a choisi de se rebaptiser Leonardo en hommage à Leonard de Vinci, proposera ce changement de nom à ses actionnaires lors d'assemblées générales ordinaires et extraordinaires convoquées les 22, 27 et 28 avril. Jusqu'au 31 décembre 2016, le groupe doit s'appeler Leonardo-Finmeccanica pour permettre la transition, avant de se nommer Leonardo à partir du 1er janvier 2017.

12,371 milliards d'euros de commandes

Du côté des résultats, Finmeccanica a enregistré en 2015 un bénéfice net de 527 millions d'euros, contre 20 millions un an plus tôt, et un chiffre d'affaires en hausse de 1,8 %, à 12,995 milliards d'euros. L'Ebita s'élève à 1,208 milliards d'euros, en hausse de 23,3 % sur un an, contre 1,130 milliard prévu par Finmeccanica. Les nouvelles commandes atteignent 12,371 milliards d'euros, en léger recul par rapport à 2014, alors que le groupe tablait sur une fourchette entre 12 et 12,5 milliards. Enfin, la dette a été réduite en un an de 684 millions d'euros, pour atteindre 3,278 milliards. Le groupe avait annoncé prévoir une dette de 3,4 milliards.
"2015 a été un tournant pour Finmeccanica", avec à la fois la transformation du groupe et la "réalisation de résultats nettement meilleurs, et supérieurs aux attentes", s'est félicité le géant italien. Parallèlement à sa réorganisation, le groupe a souligné avoir adopté une "nouvelle approche commerciale", qui a "conduit à une plus grande attention dans la sélection des nouveaux contrats". Pour 2016, le groupe prévoit la poursuite de l'amélioration de sa rentabilité, avec un Ebita dans une fourchette comprise entre 1,22 et 1,27 milliards d'euros, et un recul de son chiffre d'affaires, entre 12,2 et 12,7 milliards d'euros.

Céline Cornu

Vendredi 18 Mars 2016



Lu 251 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse