Formations "in situ" en shortsea et transport multimodal


Après l'École européenne du shortsea shipping à Barcelone, le transport multimodal et maritime à courte distance compte de nouvelles formations à l'initiative du Centre atlantique de shortsea shipping européen. Autour de deux sessions en Atlantique et mer du Nord, elles s'adressent aux acheteurs et vendeurs de prestations logistiques, gestionnaires de flux, logisticiens et étudiants.


Session du Centre atlantique de shortsea shipping européen (Case) en mer du Nord © Case
Session du Centre atlantique de shortsea shipping européen (Case) en mer du Nord © Case
Pour la plupart des chargeurs, logisticiens et commissionnaires, "le recours au transport multimodal n'est pas un reflexe naturel. Ces donneurs d'ordres ont du mal à appréhender l'intermodalité dans leurs chaînes logistiques". Dressé par François Soulet de Brugière, président délégué de l'Union des ports de France, ce constat est à l'origine du Centre atlantique de shortsea shipping européen (Case), dont l'ex-chargeur émérite est le premier promoteur en qualité de vice-président. Délivrant des formations financées à 50 % par le programme Marco Polo, Case est un groupement européen d'intérêt économique créé en novembre 2013 par cinq partenaires : Sup de co La Rochelle, les Grands Ports maritimes de La Rochelle, Nantes-Saint-Nazaire et Dunkerque et la communauté portuaire de Gijon. "Le Centre bénéficie aussi du soutien de huit bureaux européens de promotion du shortsea shipping dont le BP2S en France, de syndicats professionnels tels que l'AUTF, Armateurs de France, l'European Shipper's Council et le Clecat, du Cluster maritime français et de l'Union des ports de France", précise François Soulet de Brugière.

Sessions en Atlantique, en mer du Nord...

Autour de sessions de trois jours et demi modulables, Case développe deux itinéraires. Avec le concours de l'armement DFDS et des autorités portuaires de Dunkerque, Douvres et Calais, le premier conjugue enseignements et ateliers pratiques sur le transport multimodal, gestion des appels d'offre et approche RSE incluses, visites d'installations portuaires et à bord de navires. "Selon les profils, la session se prolonge soit sur la plateforme Delta 3 à Dourges, soit à Zeebrugge". Éligibles au plan de formation des entreprises, les prochaines sessions se déroulent du 25 au 28 novembre et du 9 au 12 décembre 2014. Dans l'attente des suites données d'ici le 18 septembre à l'autoroute de la mer Montoir-Gijon opérée par LD Lines, et du lancement de celle entre Montoir-Vigo par Suardiaz Atlantica ("L'Antenne" du 17/07), le second itinéraire sera accessible courant 2015. Sur la base d'un programme similaire enrichi d'une dimension ferroviaire plus poussée, il se composera d'étapes à La Rochelle, Nantes-Saint-Nazaire, Gijon ou Vigo.
"Ces modules «in situ» s'adressent aux acheteurs et aux vendeurs de prestations logistiques pouvant utiliser le transport multimodal, gestionnaires de flux et logisticiens chez les chargeurs et prestataires ainsi qu'aux étudiants".  À ces deux itinéraires, Case propose des journées fluviales ou ferroviaires à Dunkerque et La Rochelle voire d'autres villes françaises sur demande. En sus, le Centre anime un observatoire du transport multimodal en ligne (http://observatoire.case-optimodal.eu/) et des formations à distance (e-learning).

...Et en Méditerranée

Il existe depuis 2006 une autre formation consacrée au shortsea et au transport multimodal délivrée par l'École européenne du shortsea shipping de Barcelone. Avec le concours de Grimadi et Grandi Navi Veloci, ses sessions de trois jours combinent ateliers à bord de navires entre Barcelone et Civitavecchia ou Gênes, visites portuaires et cours pratiques. Le prochain embarquement se déroulera du 7 au 9 novembre.

François Soulet de Brugière, président délégué de l'Union des ports de France, vice-président du Centre atlantique de shortsea shipping européen (Case) © Érick Demangeon
François Soulet de Brugière, président délégué de l'Union des ports de France, vice-président du Centre atlantique de shortsea shipping européen (Case) © Érick Demangeon

Érick Demangeon

Mardi 16 Septembre 2014



Lu 524 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse