Forte chute des exportations de pétrole


Les exportations de pétrole iranien pourraient être réduites d'au moins un tiers à partir de mi-2012, avec une chute comprise entre 0,8 et 1 million de barils par jour (mb/j) due aux sanctions internationales, selon l'AIE.


© GPMM
© GPMM
Dans son rapport mensuel, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) qui représente les intérêts des pays industrialisés maintient inchangées ses prévisions de demande mondiale d'or noir pour cette année après les avoir révisées à la baisse pendant six mois consécutifs : la consommation augmenterait de 0,8 mb/j (ou 0,9 %) par rapport à 2011, à 89,9 mbj. "Les prix élevés du pétrole et une situation économique morose devraient contenir la demande de brut pour 2012", explique-t-elle, soulignant que plus les cours demeureront élevés, plus la consommation sera freinée.

Perturbations potentielles en Iran

Selon l'AIE, le niveau actuel des prix est en partie dû aux "tensions géopolitiques", "l'attention des marchés étant concentrée sur les perturbations potentielles des flux de brut iraniens" avec l'entrée en vigueur progressive d'ici le 1er juillet d'un embargo de l'UE. "Les exportations de brut iranien pourraient être en fin de compte réduites d'environ 800.000 barils par jour à 1 mb/j à compter du milieu de l'année, sur la base de l'embargo de l'UE et en faisant l'hypothèse que la Chine, l'Inde, le Japon et la Corée du Sud continueront d'acheter de plus faibles niveaux de brut iranien", estiment les experts de l'agence. L'AIE chiffre à 3,58 mb/j la production de l'Iran en 2011. Téhéran exporte 70 % de sa production.
La production mondiale de pétrole a diminué en février de 0,2 mb/j par rapport au mois précédent, à 90,4 mb/j, en raison d'arrêts temporaires dans la mer du Nord et au Canada ainsi que des tensions géopolitiques en Afrique et au Moyen-Orient, selon le rapport. En revanche, l'offre issue du cartel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a augmenté de 315.000 barils par jour en février, grâce à un pic de la production de l'Arabie saoudite, au plus haut depuis trois décennies, et à une reprise rapide en Libye. La production de l'Opep, à 31,42 mb/j, atteint son plus haut niveau depuis mi-2008, et enregistre son cinquième mois consécutif de progression.

AFP

Jeudi 15 Mars 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse