France : le déficit commercial stable en août


Le déficit commercial de la France est resté stable en août, s'établissant à 4,3 milliards d'euros, après s'être nettement creusé en juillet.


© Douanes
© Douanes
Le déficit commercial français reste stable en août, ont annoncé vendredi 7 octobre les Douanes. "Le seul solde à s'améliorer nettement est celui de l'industrie aéronautique, du fait de ventes particulièrement élevées pour un mois d'août". Les importations ont de leur côté bondi dans la pharmacie et l'automobile. En août, les exportations ont nettement accéléré (+ 2,1 %, après + 0,6 % en juillet) tandis que la hausse des importations a légèrement ralenti (+ 1,8 %, après + 2,6 % en juillet). Au cours des douze derniers mois, le déficit cumulé atteint donc 48,4 milliards d'euros, contre 45,7 milliards à la même période l'an dernier.

Progression des exportations

Dans le secteur aéronautique, la progression des exportations "tient à l'excellent niveau des livraisons d'Airbus et des ventes d'avions d'affaires, pour un mois d'août". Dans l'automobile, le déficit se creuse nettement, avec un bond des importations, notamment depuis l'Allemagne. "L'excédent pharmaceutique est presque totalement effacé par une poussée ponctuelle des importations qui puise notamment sa source dans un décalage conjoncturel des achats à l'Irlande (approvisionnements en principes actifs reportés de juillet à août)". Concernant les produits agricoles, les exportations ont chuté, avec un repli des livraisons de céréales.
Par zone géographique, le solde commercial ne s'est détérioré que vis-à-vis de l'Europe, en particulier de l'Union européenne. La hausse des ventes aéronautiques vers l'Amérique et de moindres approvisionnements en pétrole raffiné et produits pharmaceutiques ont permis d'obtenir un excédent vers ce continent. Les ventes d'Airbus ont aussi été marquées vers le Moyen-Orient, notamment vers l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.
Le déficit des échanges de biens s'est réduit tandis le solde des services a présenté un léger déficit "du fait de la dégradation de l'excédent des voyages et de la faiblesse de certaines lignes de services, notamment liés à l'ingénierie pétrolière et dans une moindre mesure le fret maritime", selon la Banque de France.

AFP

Vendredi 7 Octobre 2016



Lu 184 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse