Frédéric Cuvillier veut restaurer la compétitivité des compagnies aériennes


Avec la politique que Frédéric Cuvillier, le ministre délégué aux Transports, a présentée en Conseil des ministres mercredi 6 février, le secteur du transport aérien en France a appris que le gouvernement souhaite "maintenir son rang dans la compétition internationale". Un train de mesures fiscales et financières viendra encourager leurs efforts de productivité.


© Airbus
© Airbus
Après avoir dévoilé ses ambitions pour le transport maritime, le gouvernement a décidé de mettre en place une politique ambitieuse en direction des compagnies aériennes, des aéroports et de l'industrie aéronautique. Le ministère part du constat que le secteur aérien, "vecteur essentiel d'une économie moderne et internationalisée", se caractérise par des "situations contrastées". Selon lui, la construction aéronautique, premier contributeur national aux exportations avec un solde positif de 18 milliards d'euros et 13.000 créations d'emplois en 2011, connaît une situation favorable, tout comme les aéroports. En revanche, les compagnies aériennes françaises, malgré l'augmentation du nombre de passagers, sont "confrontées à un déficit de compétitivité qui leur fait perdre des parts de marché et hypothèque leur avenir".
Le ministère délégué aux Transports prévoit donc d'accompagner "les efforts de productivité et de restructuration des compagnies aériennes par des mesures fiscales et financières leur permettant de restaurer leur compétitivité".

Pour une offre de transport au meilleur coût

Il veillera donc à ce que les infrastructures aéroportuaires françaises assurent "une offre de transport de qualité au meilleur coût, et s'intègrent dans les projets de développement du territoire". Selon le ministère, ce point de vue passe par "des projets de modernisation des aérogares d'Aéroports de Paris et une meilleure association des collectivités locales à la gouvernance des aéroports d'intérêt national, notamment pour les problématiques d'aménagement". Le gouvernement souhaite également "poursuivre une politique industrielle volontariste au service de la recherche et de la construction aéronautique, civile et militaire".

Vincent Calabrèse

Jeudi 7 Février 2013





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse