Fret SNCF : des trains plus longs et des partenariats européens élargis


D’après le Commissariat général au développement durable, la part du fret ferroviaire dans le transport de marchandises était légèrement inférieure à 10 % en 2013. «Ce rétrécissement est dû à l’évolution des secteurs industriels et à la généralisation du mode de production en «juste à temps», se traduisant par des expéditions plus fréquentes de petits lots», explique la SNCF. Fret SNCF ne communique plus les données régionalisées en tonnages et en trafics mais, à défaut, quelques faits marquants se dégagent pour Rhône-Alpes cette année.


© GPMM
© GPMM
«Nous n’avons pas communiqué sur la vie de nos affaires en 2014, la plupart de nos clients souhaitant préserver la confidentialité ou maîtriser les informations sur leurs choix en matière de fret et de logistique», explique la direction nationale de Fret SNCF, préférant indiquer que quatre clients sur cinq aujourd’hui sont satisfaits de Fret SNCF, alors qu’en 2010 ils étaient un sur deux dans ce cas. «Par rapport à nos concurrents, la qualité des prestations SNCF est perçue par ses clients comme équivalente», observe le service communication de la société. Aujourd’hui, hormis la concurrence de la route, plus de 35 % des parts de marché du transport ferroviaire de marchandises sont détenues par des concurrents de Fret SNCF.
2014 a été marquée par la mise en service le 1er juillet d’un itinéraire alternatif contournant Lyon et plus court de 150 km pour relier la Méditerranée à la Savoie et au Nord de l’Italie. Cet itinéraire s’appuie sur la réouverture de la ligne Valence-Grenoble récemment électrifiée qui permet une bifurcation à Valence pour les flux de et vers Grenoble, Modane et la Maurienne. L’itinéraire est déjà emprunté pour les flux de Trimet Aluminium, chargeant à Marseille Maritime pour son usine de Saint-Jean-de-Maurienne. «D’autres clients sont intéressés», nous indique-t-on simplement. La capacité est équivalente en tonnage (1.600 tonnes) mais l’objectif est de faire passer cet axe à 1.800 tonnes. L’itinéraire par Lyon offre 15 à 19 trains aller-retour par jour, le second offrira à terme une capacité de 21 trains. Les chargeurs peuvent commander des transports de wagons avec un préavis limité à deux semaines.

"Quatre clients sur cinq aujourd’hui sont satisfaits de Fret SNCF"


Au premier semestre 2014, il faut rappeler les essais réussis de trains de 1.500 mètres de long qui ont circulé à deux reprises entre Lyon et Nîmes pour un transport régulier du client Combiverkehr dans le cadre du projet européen marathon. Jusqu’à fin 2011, la longueur maximale des trains était de 750 mètres en France. Depuis 2012, l’offre «train long» existe jusqu’à 850 mètres sur les deux axes Luxembourg-Perpignan et Paris-Marseille passant par la vallée du Rhône. Les trains de plus en plus répondent aux besoins du marché, pour le rail-route, pour les autoroutes ferroviaires mais plus encore. En effet, en augmentant les capacités d’emport d’un train, Fret SNCF se positionne pour capter du trafic supplémentaire en optimisant les charges remorquables sans commander de sillons supplémentaires. «L’étape suivante, nous explique-t-on, à Paris, consiste à finaliser les études techniques et à faire la démonstration de sécurité auprès de l’Établissement public de sécurité ferroviaire. Une première exploitation de double train de 1.000 mètres est envisagée courant 2016».
L’offre Multi-Lots Multi-Clients, lancée fin 2011 fait ses preuves. 75 % des clients de Fret SNCF l’ont adoptée et deux tiers d’entre eux se montrent satisfaits des engagements en termes de délais et de fiabilité. Depuis juin 2014, les chargeurs peuvent commander des transports de wagons avec un préavis limité à deux semaines. Cette offre progresse en Allemagne et en Belgique où les trafics de ces deux pays ont augmenté au cours du premier semestre de respectivement 55 % et 34 %. Les engagements de bout en bout sont également valables pour les trafics franco-suisses réalisés avec CFF Cargo.
Le transport combiné représente un quart de l’ensemble du transport de fret par chemin de fer. Vers le Nord, une nouvelle liaison est aujourd’hui proposée par Naviland Cargo, filiale de la SNCF, entre Dijon et le port belge de Zeebruges pour des correspondances vers la Grande-Bretagne et la Scandinavie. Cette offre s’adresse aussi aux transitaires, citerniers et chargeurs de Rhône-Alpes en complément des liaisons de Sibelin à Anvers. La place de Sibelin, gare de triage située au sud de Lyon, est confortée dans l’organisation de Fret SNCF. La ligne Lyon-Mulhouse lancée en 2012 sera pérennisée en 2015. Hormis les lignes proposées vers l’Allemagne, le Benelux et l’Espagne, des projets sont en cours pour améliorer les relations avec la Suisse et l’Autriche.

Annick Béroud

Lundi 17 Novembre 2014



Lu 96 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse