Fret SNCF et SNCF Réseau testent les trains de 1.000 m


Sur l'axe Nord-Pas-de-Calais-Lorraine, les premiers tests de trains de fret de 1.000 mètres ont débuté. Leur exploitation commerciale sur le réseau ferré national est escomptée à partir de 2018-2019.


Train de 1.000 mètres entre Somain et Woippy © Fret SNCF
Train de 1.000 mètres entre Somain et Woippy © Fret SNCF
Après les tests menés en janvier 2014 au moyen de trains longs de 1.500 mètres entre Lyon et Nîmes dans le cadre du projet européen Marathon, Fret SNCF et SNCF Réseau ont lancé une deuxième série d'essais autour de rames longues de 1.000 mètres. D'octobre à décembre 2015, douze circulations seront ainsi analysées entre les sites ferroviaires de Somain dans le Nord et Woippy en Moselle. Ces tests ont vocation à valider la faisabilité technique des rames de 1.000 mètres avant une exploitation commerciale envisagée courant 2018-2019. Ils consistent à évaluer notamment les opérations de couplage et de découplage de deux trains standards (de 500 mètres), le comportement dynamique du convoi, et l'aptitude à tenir l'horaire sur la distance testée.

"Seulement 20 % d'utilisation de la capacité réseau en plus"


L'enjeu est d'augmenter la productivité du fret ferroviaire à sillons quasi constants comme l'explique Jean-Marc Longequeue, directeur général délégué de Fret SNCF : "L'allongement des trains constitue une véritable prouesse technique et permettra, à terme, de capter du trafic sans commander de sillons supplémentaires. Un double train représente en effet deux fois la masse d'un train classique avec seulement 20 % d'utilisation de la capacité réseau en plus".
L'innovation testée en 2014 dans le cadre du projet Marathon résidait dans la mise en œuvre d'un système radio permettant à la locomotive de tête, où se trouve l'unique conducteur, de télécommander la traction et le freinage d'une deuxième locomotive située  au milieu ou en queue de train. Sur l'axe Nord-Pas-de-Calais-Lorraine, le cycle d'essais actuel sur des convois de 2.500 à 5.600 tonnes n'est pas équipé de ce système radio, et nécessite la présence d'un conducteur dans chacune des locomotives.

Érick Demangeon

Mercredi 25 Novembre 2015



Lu 430 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse