Fret ferroviaire : capitaliser sur les forces locales et régionales


Peut-on agir au plan local pour impulser une dynamique de renouveau du fret ferroviaire ? Depuis quelques années, les opérateurs ferroviaires de proximité et portuaires le démontrent. De nouvelles initiatives, notamment portuaires, voient encore le jour à l’image de l’association 2A2F Nord de France.


OFP Atlantique à La Rochelle © GPMLR
OFP Atlantique à La Rochelle © GPMLR
Au nombre de quinze plus trois en cours de lancement selon la DGITM, les opérateurs ferroviaires de proximité ou portuaires témoignent de la pertinence des initiatives locales pour relancer le fret par chemin de fer. Quatre sont au service de ports maritimes : OFP Atlantique à La Rochelle et à Nantes-Saint-Nazaire, Normandie Rail Services au Havre, Régiorail Provence à Marseille-Fos et OFP Sud-Ouest, dernière création en date, à Bayonne.

Stéphane Raison, président de l’association 2A2F Nord de France et du directoire du GPMD © GPMD
Stéphane Raison, président de l’association 2A2F Nord de France et du directoire du GPMD © GPMD
Avec des trafics en croissance de plus de 60 % en 2015 à près de 800.000 tonnes, OFP Atlantique vise ainsi le million de tonnes (Mt) cette année. À La Rochelle, son succès est à l’origine d’une dynamique qui profite à toutes les entreprises ferroviaires. Commentés lors du récent SITL Europe, ses pré et post-acheminements par rail ont progressé de 30 % l’an passé pour s’élever à 1,7 Mt. Soit une part modale de 17 %. D’ici 2020, le GPM de la Rochelle table sur un trafic ferroviaire de 2,4 Mt et un taux de report modal de 20 %. Dans cette perspective, l’autorité portuaire rochelaise a conclu le mois dernier une convention avec SNCF Réseau. Son but : "Renforcer leur partenariat en vue d’améliorer la capacité des infrastructures ferroviaires desservant le port et la gestion des circulations". Dans ce cadre, l’accord cible trois priorités : "Pérenniser leur coopération en matière de structuration de la desserte du port, identifier et étudier les aménagements nécessaires pour atteindre les objectifs de report modal et élaborer un projet partagé par les collectivités et riverains pour la traversée de l’agglomération de La Rochelle".
 
2A2F Nord de France
 
De proximité ou portuaire, les OFP ne sont pas les seules initiatives dans le but de relancer le fret ferroviaire au niveau local. À Villepinte, l’association "Activer des solutions nouvelles pour le fret ferroviaire (2A2F) Nord de France" a ainsi présenté son action originale et unique pour l’heure. "Créée fin 2012, 2A2F Nord de France rassemble aujourd’hui une trentaine de partenaires privés, publics et institutionnels", indique son président, Stéphane Raison, à la tête également du GPM de Dunkerque. Avec le premier port ferroviaire de France en sont également membres la CCI régionale, plusieurs entreprises ferroviaires, collectivités territoriales et chargeurs, Delta 3, Ports de Lille, l’État, des centres d’études et de formation tels que le GIE Case, etc.

"Le trafic d’OFP Atlantique a progressé de plus de 60 % en 2015"


"2A2F Nord de France est devenu un interlocuteur essentiel dans l’application de solutions innovantes et dans la définition de projets d’aménagement ferroviaires". Cette association, "qui impulse mais ne porte pas les actions", travaille, par la mise en réseau et la concertation d’acteurs, "à l’application d’une feuille de route sur cinq volets dont chacun porte une part du renouveau du mode : connaissance du fret ferroviaire, ses métiers et formations, son financement, sa communication et ses projets de massification".

Étendre à tout le territoire

À ce jour, "ce sont une vingtaine d’actions portées collectivement sur chacun de ces sujets", confie Stéphane Raison. Sur la base de cette dynamique, CCI France et l’Association des régions de France ont co-validé un projet s’en inspirant. Il vise à mettre en place des partenariats locaux pour le renouveau du fret ferroviaire dans chacune des nouvelles régions de France. "2A2F Nord de France accompagne ce projet", encouragé par Alain Vidalies, secrétaire d’État aux Transports, lors des conférences ministérielles pour la relance du fret ferroviaire.

Érick Demangeon

Jeudi 14 Avril 2016



Lu 1166 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse