Fret ferroviaire : les élus de Lyon s'impatientent


Les élus des 40 communes de l'agglomération lyonnaise s'opposent au projet retenu par l'État pour développer le fret ferroviaire, avant la décision définitive qui doit être prise cet été.


© RFF/Recroura Christophe
© RFF/Recroura Christophe
Ils sont tous favorables au développement du fret ferroviaire et au report modal mais ils sont tous contre le projet de fuseau privilégié par la décision ministérielle du 15 avril 2009, arrêté dans le cadre du dossier relatif au Contournement fret ferroviaire de l’agglomération lyonnaise. D’ailleurs, ils n’ont jamais vu sur le terrain le moindre ministre ! "Ils", ce sont les 800 élus de 40 communes représentant 300.000 habitants des cinq départements concernés par l’ouvrage et rassemblés sous la bannière de l’association Parfer (Pour une alternative raisonnable ferroviaire-les élus riverains).

Sept hypothèses proposées

Sur les sept hypothèses de passage proposées, une a été retenue par l’État et devrait faire l’objet d’une décision définitive cet été. Le temps presse et les élus profitent de l'élection pour interpeler les candidats… Sans grand succès.
Partant de Saint-Laurent-de-Mûre et longeant le val d’Ozon, le fuseau 1 Plaine d’Heyrieux Sibelin Nord, retenu par l’État, privilégie l’infrastructure nouvelle la plus courte en se raccordant au plus tôt sur les voies en rives du Rhône, déjà existantes et pour lesquelles d’importants travaux sont à faire.

"La question des coûts à revoir"


Le fuseau 2 jumelage LGV Valloire est plus à l’est du périmètre d’étude du fuseau 1 et en jumelage avec la LGV Paris-Marseille. Il part de Saint-Laurent-de-Mûre pour rejoindre au sud la zone industrialo-portuaire de Salaise-Sablons, qui dispose d’importantes réserves foncières propices à l’aménagement d’une plate-forme multimodale pour du transport de fret adapté aux dimensions nouvelles des trains de marchandises et en lien direct avec le Rhône dans un secteur peu urbanisé. "L’emprise de la LGV Paris-Marseille est suffisamment importante pour autoriser l’implantation de voies dédiées au transport de marchandises sans que cela ait une incidence sur les populations concernées", observe Jean-Jacques Brun, président de Parfer et maire de Ternay.
La question des coûts est à revoir car, les paramètres pris en compte pour le fuseau 1 n’incluent pas les aménagements de voies existantes, le surcoût pour traiter 17 passages à niveau, la remise aux normes de Sibelin, la construction d’un pont vers Givors… Notons qu’un aménagement de passage à niveau coûte entre 10 et 12 millions d’euros.
Les élus demandent un arbitrage responsable pour un équipement vraiment durable et qui soit un réel contournement de l’ensemble de l’agglomération lyonnaise. "Excédés, nous sommes capables de tout envisager", menace Paul Serres, maire de Mions et conseiller communautaire du Grand Lyon.

Annick Béroud

Lundi 23 Avril 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse