Frets maritimes : Les vracs secs se replient


Les vracs secs se sont légèrement repliés cette semaine, le marché reprenant son souffle et renouant avec la prudence après deux semaines de net rebond, sur fond d'interrogations sur la solidité de la demande chinoise.


© GPMR
© GPMR
L'indice composite Baltic Dry Index (BDI) a terminé vendredi à 2.153 points. "Dans l'Atlantique, le marché est à l'équilibre" entre une demande de frets qui ralentit et la flotte de navires disponible, ce qui permet aux prix de se stabiliser, notaient les analystes de l'agent maritime Fearnley's. Dans un marché terni par la morosité des perspectives économiques mondiales, la demande chinoise de minerai fait notamment débat. "Le marché des vracs secs est un peu comme le chat de Schrödinger enfermé dans une boîte noire : impossible de déterminer s'il est davantage vivant que mort", a expliqué Miswin Mahesh, analyste de Barclays Capital, soulignant des "signaux hautement contradictoires". "À très court terme, la nette baisse des prix du minerai de fer sur le marché international devrait stimuler la demande de la Chine", premier pays importateur mondial, et donc doper les routes maritimes du Brésil ou de l'Australie vers la Chine, a avancé l'analyste. Mais le problème est "que les besoins mêmes de la Chine en minerai de fer vont probablement être rapidement sous pression, étant donné les signes de faiblesse dans le secteur de la construction" sous l'effet du resserrement du crédit dans le pays et le ralentissement général de l'économie, a-t-il tempéré. Le Baltic Capesize Index (BCI) a terminé vendredi à 3.566 points. De son côté, la catégorie des panamax a davantage souffert. Le Baltic Panamax Index (BPI) a fini à 2.026 points, s’essoufflant après la nette hausse (de quelque 400 points) enregistrée depuis début octobre.

Pour leur part, les frets pétroliers ont de nouveau connu des mouvements contrastés. L'indice Baltic Clean Tanker Index (BCTI) a légèrement reculé, finissant à 686 points. L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI) est monté jeudi jusqu'à 856 points, un plus haut depuis mi-avril, avant de finir la semaine à 849 points. "Les propriétaires de tankers ont retrouvé, pour la première fois depuis juillet, des niveaux de prix couvrant à peu près leurs coûts opérationnels pour les voyages entre le Moyen-Orient et l'Asie", mais ce qui n'est pas le cas sur le bassin Atlantique, observait les analystes du cabinet maritime BRS. Selon eux, le marché reste toujours plombé par une surabondance du tonnage disponible face à une demande encore timide.


.

Mardi 25 Octobre 2011





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse