Frets maritimes : les prix redescendent avant la trêve


Les vracs secs sont légèrement redescendus la semaine dernière, reprenant leur souffle après la hausse vigoureuse de la semaine précédente, dans un marché sans grand élan à l'approche de la trêve des fêtes de fin d'année.


Frets maritimes : les prix redescendent avant la trêve
L'indice composite Baltic Dry Index (BDI) a terminé vendredi à 1.888 points. La catégorie des navires de plus grande taille, les capesize, a particulièrement souffert d'"une sévère réduction de la demande, alors qu'on se rapproche des vacances de fin d'année", a noté le cabinet maritime BRS. Les fêtes de fin d'année s'accompagnent à l'échelle mondiale d'un ralentissement de l'activité économique mondiale, que reflète un dynamisme moindre des frets maritimes. Le Baltic Capesize Index (BCI) avait commencé la semaine, lundi 12 décembre, par un sommet à 3.725 points, son plus haut niveau depuis novembre 2010, avant de chuter les jours suivants. Il a fini vendredi à 3.572 points. Les prix pratiqués sur la route maritime stratégique reliant le Brésil à la Chine étaient particulièrement affectés, observait BRS. Le Baltic Panamax Index (BPI) a quant à lui un peu mieux résisté, finissant vendredi à 1.775 points.
Les frets pétroliers, de leurs côtés, grimpaient, soutenus notamment par une progression de la demande de navires utilisés à des fins de stockage, une solution moins onéreuse que le stockage à terre pour des producteurs désireux de contrer une demande toujours terne. L'indice Baltic Clean Tanker Index (BCTI) a fortement accentué ses gains, finissant vendredi à 831 points, son plus haut niveau depuis mi-mai, soit une hausse hebdomadaire de plus de 12 %. L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI) a terminé à 864 points. Mais ce sursaut du marché pourrait être de courte durée : "force est de constater que les perspectives pour 2012 restent extrêmement moroses", ont rappelé les experts de BRS, ajoutant que les tarifs - encore bas - peinaient toujours à couvrir les frais opérationnels des propriétaires de navires. "Sur le marché des tankers, les contrats conclus ces derniers jours au Moyen-Orient suggèrent simplement que les propriétaires se sont montrés désireux de «caser» leurs navires pour passer les fêtes l'esprit tranquille", ont remarqué ces analystes.

.

Mardi 20 Décembre 2011





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse