Frets maritimes : les vracs secs au plus bas en onze mois


Les vracs secs ont accentué leur recul la semaine dernière, tombant à leur plus bas niveau depuis onze mois, pénalisés par la surcapacité endémique de la flotte mondiale et un ralentissement de la demande en Asie.


© GPMR
© GPMR
"Le marché pâtit d'une baisse des cargaisons en provenance du Brésil et d'Australie (les deux plus gros exportateurs de minerai de fer) en raison de conditions météorologiques défavorables, ainsi que du ralentissement de la demande chinoise d'acier", ont expliqué les analystes de Deutsche Bank. La Chine, par ailleurs, "a constitué des stocks importants de charbon à la faveur d'une accélération de ses importations, notamment d'Indonésie, avant Noël et, désormais, sa demande s'est beaucoup amenuisée", à l'approche du Nouvel An lunaire du 23 janvier, "et cela pèse sur les prix" des frets secs, ont observé les analystes de l'agent maritime Fearnleys. L'indice composite Baltic Dry Index (BDI) a terminé vendredi à 1.053 points, son plus bas niveau depuis février 2011, soit une chute de 20 %. "Les récents frémissements d'activité sur le marché des frets se sont vite heurtés à l'implacable réalité : l'offre de navires disponibles surpasse toujours très largement la demande, et donc les prix ont continué à chuter", ont rappelé les analystes de Fearnleys. "Les prix tombent à des niveaux plus vus depuis le Nouvel An chinois l'an dernier, mais pourraient rapidement atteindre un niveau plancher à partir duquel ils rebondiront", ont tempéré les experts de Deutsche Bank. Le Baltic Capesize Index (BCI) a terminé vendredi à 1.723 points, son plus bas niveau depuis juin, un plongeon d'environ 25 %. Le Baltic Panamax Index (BPI) a quant à lui fini vendredi à 1.264 points, un niveau inédit depuis avril 2009. "Nous sommes entre deux saisons de récoltes de céréales dans l'hémisphère Nord, et il ne faut donc pas attendre un accroissement de l'activité à court terme sur la grande route maritime entre la côte Est des États-Unis et l'Amérique du Sud", a-t-on commenté chez Fearnleys.
Les frets pétroliers, pour leur part, évoluaient peu, dans un marché tiraillé entre les inquiétudes sur la santé économique des grands pays consommateurs et les préoccupations sur l'offre mondiale de brut, notamment face aux tensions entre l'Iran et les pays occidentaux. L'indice Baltic Clean Tanker Index (BCTI) a terminé vendredi à 690 points. L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI) a fini à 791 points.

AFP

Mardi 17 Janvier 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse