Frets maritimes : les vracs secs confortent leur progression


Les vracs secs ont conforté la semaine dernière la progression entamée début mars, dans un marché aidé par un regain de l'activité, notamment dans le transport des céréales sud-américaines, mais les opérateurs restaient sur leurs gardes.


© GPMR
© GPMR
L'indice composite Baltic Dry Index (BDI) a terminé vendredi à 934 points, son niveau le plus élevé depuis le 18 janvier, contre 908 points le vendredi précédent. Il a engrangé quelque 200 points en l'espace d'un mois mais reste très loin du niveau de 1.800 points auquel il avait terminé l'année 2011. "Le bassin Atlantique montre les principaux signes d'amélioration, notamment en raison du manque, en ce moment, de navires dans la zone et du nombre élevés de demande de cargaison sur la côte Est de l'Amérique du Sud", une des principales régions exportatrices de céréales dans le monde, ont estimé les experts du courtier maritime BRS. En revanche, "dans le bassin Pacifique, le moral des opérateurs reste plombé par l'abondance de la flotte disponible", qui ne cesse de croître et qui continue de peser sur les prix pratiqués, ont-ils ajouté. Le Baltic Panamax Index (BPI) a pour sa part terminé à 1.051 points, son niveau le plus élevé depuis plus de deux mois, contre 1.036 points une semaine plus tôt. De son côté, le Baltic Capesize Index (BCI) a fini vendredi à 1.412 points contre 1.369 points sept jours auparavant. "Les groupes miniers réservent un grand nombre de navires pour des chargements depuis le Brésil et l'Australie (les deux principaux exportateurs de minerai de fer) mais le marché connaît une telle abondance de navires non utilisés que l'effet sur les prix est quasi négligeable", soulignaient les analystes de l'agent maritime Fearnleys. La montée des prix du carburant incite par ailleurs certains propriétaires à laisser leurs navires en rade plutôt que d'accepter des tarifs couvrant à peine les frais de fonctionnement.
Pour leur part, les frets pétroliers sont restés quasi stables dans un marché toujours assombri par la surcapacité chronique de la flotte de supertankers disponibles et les perspectives moroses de la consommation énergétique mondiale. L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI) a fini à 818 points contre 809 points le vendredi précédent. L'indice Baltic Clean Tanker Index (BCTI) a terminé vendredi à 642 points, contre 650 points une semaine auparavant, évoluant à ses plus bas niveaux depuis février 2011.

AFP

Mardi 3 Avril 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse