Frets maritimes : les vracs secs poursuivent leur plongeon


Les vracs secs ont accentué leur chute la semaine dernière, s'enfonçant à leur plus bas niveau depuis 2008, plombés par le manque d'activité en Asie pendant les congés du Nouvel An lunaire, la surcapacité chronique de la flotte mondiale et la hausse des prix du carburant.


© GPMR-B.VIGOUROUX
© GPMR-B.VIGOUROUX
L'indice composite Baltic Dry Index (BDI) a terminé vendredi à 726 points, son plus bas niveau depuis décembre 2008. Il s'est effondré de plus de 50 % sur les trois premières semaines de l'année, s'enfonçant sous le seuil des 1.000 points pour la première fois depuis trois ans. "L'activité a considérablement baissé la semaine dernière, avec les congés ayant suivi le Nouvel An lunaire" du 23 janvier, qui ont notamment paralysé la demande chinoise, moteur du marché dans le Pacifique, ont expliqué les experts de l'agent maritime Fearnleys. Mais les difficultés rencontrées par le marché des frets sont plus profondes, ont-ils averti : "deux facteurs simples tirent les prix vers le bas : la demande de chargements dans le monde est en berne alors que l'offre de navires disponibles ne cesse de grandir". "Le phénomène de surcapacité de la flotte mondiale n'est pas nouveau" mais, conjugué à un environnement économique morose et au fort renchérissement des prix du carburant (+ 7,5 % depuis début janvier), "il rogne dangereusement les marges financières des propriétaires de navires", a souligné Miswin Mahesh, analyste de Barclays Capital. Dans ce contexte, contraints de baisser leurs prix pour s'adapter à une demande en berne, "plusieurs propriétaires n'arrivent même plus à couvrir leurs coûts de fonctionnement", a poursuivi M. Mahesh, estimant cependant que les prix ont tellement baissé qu'"un modeste rebond du marché semble presque inéluctable". Le Baltic Capesize Index (BCI) a terminé vendredi à 1.465 points, à son plus bas niveau depuis mai 2011. Le Baltic Panamax Index (BPI) a quant à lui fini vendredi à 815 points, un niveau inédit depuis janvier 2009.
Les frets pétroliers, de leur côté, limitaient leurs pertes, mais "il semble que les propriétaires de tankers soient eux aussi contraints d'attendre la fin des congés du Nouvel An lunaire en Asie pour voir l'activité sur le marché retrouver son rythme normal", ont noté les analystes de Fernleys. L'indice Baltic Clean Tanker Index (BCTI) a terminé vendredi à 658 points, au plus bas depuis quatre mois. L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI) a fini à 825 points.

AFP

Mardi 31 Janvier 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse