Frets maritimes : repli des vracs secs


Les vracs secs ont enregistré un léger repli la semaine dernière (semaine écourtée en raison d'un week-end pascal prolongé), peinant à poursuivre la hausse entamée depuis un mois, sur fond de jours fériés en Chine et en Occident.


© RFF/Capa/Marie Genel (Toma)
© RFF/Capa/Marie Genel (Toma)
L'indice composite Baltic Dry Index (BDI) a terminé jeudi à 928 points, contre 934 points le vendredi précédent - ce qui était son niveau le plus élevé depuis mi-janvier. Il a ainsi connu un coup d'arrêt après avoir engrangé quelque 200 points en l'espace d'un mois. Ce recul de l'indice reflète un ralentissement de l'activité lors d'une semaine émaillée de jours fériés en Chine (du lundi 2 au mercredi 4 avril en raison de la fête traditionnelle de Qingming), puis en Occident (les places new-yorkaise et londonienne étant fermées pour le vendredi de Pâques). Le Baltic Panamax Index (BPI) a ainsi terminé jeudi à 1.036 points, contre 1.051 points, six jours plus tôt. "Le moral des opérateurs sur le bassin Atlantique s'était amélioré ces dernières semaines, avec une activité tirée principalement par des volumes plus importants de céréales en provenance d'Amérique du Sud. Mais les congés en Chine et en Europe sont susceptibles de réduire les volumes d'échanges et d'aboutir à un piétinement de l'indice", observe le cabinet maritime BRS. Par ailleurs, sur le bassin Pacifique, "l'activité reste limitée, les stocks (notamment de charbon et de minerai) sur les principaux ports chinois restant très importants", et tendant à réduire les importations du géant asiatique, poursuivaient les experts. De son côté, le Baltic Capesize Index (BCI) a fini jeudi à 1.507 points, contre 1.412 points le vendredi précédent. L'indice confortait sa hausse des semaines précédentes mais restait loin des 3.500 points auxquels il évoluait fin 2011. Le marché reste en effet pénalisé par une surcapacité importante de la flotte disponible, alors que plus de soixante-dix navires neufs de cette catégorie sont sortis des chantiers navals depuis le début de l'année.
Les frets pétroliers, pour leur part, sont restés quasi stables dans un marché toujours assombri par le nombre surabondant de supertankers disponibles face aux perspectives moroses de la consommation énergétique mondiale. L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI) a fini jeudi à 820 points contre 818 points le vendredi précédent. L'indice Baltic Clean Tanker Index (BCTI) a terminé jeudi à 639 points, contre 642 points six jours auparavant.

AFP

Mercredi 11 Avril 2012





     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse