Fusion entre les compagnies aériennes Alaska Air et Virgin America


La compagnie aérienne américaine Alaska Air va acquérir Virgin America, valorisée 4 milliards de dollars, créant ainsi la cinquième compagnie aérienne aux États-Unis.


Virgin America, lancée en 2007, pointe en 9e position sur le marché américain © Virgin America
Virgin America, lancée en 2007, pointe en 9e position sur le marché américain © Virgin America
Alaska Air et Virgin America vont fusionner, ont annoncé les deux groupes lundi 4 avril. Cette transaction se fera à un cours de 57 dollars par action de Virgin America, ce qui porte sa valorisation à 4 milliards de dollars compte tenu de sa dette et de la valeur de sa flotte. Vendredi 1er avril à la clôture, le titre Virgin s'échangeait à 38,56 dollars. Lundi 4 avril, il prenait près de 42 % à 55,22 dollars, se rapprochant du prix de l'offre.

Première sur la côte Ouest

Le nouveau groupe issu de ce rapprochement va permettre de créer la première compagnie aérienne de la côte Ouest des États-Unis, avec 1.200 départs quotidiens pour un total de plus de 175.000 passagers. Il concentrera ses activités sur la côte Ouest, de la Californie à l'Alaska, avec des liaisons au départ de Seattle, San Fransisco et Los Angeles, et visera à augmenter celles vers la côte Est, principalement Washington et New York.
Cette fusion met fin à un bras de fer entre JetBlue et Alaska qui cherchent à augmenter leur taille pour rivaliser avec les "big four" - Southwest Airlines, United Airlines, Delta Air Lines et American Airlines. Ces quatre compagnies se partagent le marché aérien régional aux États-Unis. Elle porte en outre un coup aux ambitions dans le ciel américain de l'homme d'affaires britannique Richard Branson, qui avait fondé Virgin America en 2007 et espérait bousculer la hiérarchie avec l'aide du boom des prix du kérosène.
"En 2007, quand la compagnie est entrée en service, 60 % de l'industrie était déjà consolidée. Aujourd'hui, les quatre principales compagnies aériennes contrôlent plus de 80 % du marché américain. La consolidation est malheureusement une tendance qui ne peut être stoppée" a reconnu lundi 4 avril Richard Branson. Le milliardaire, dont la principale société, Virgin Group, est basée à Londres, était par ailleurs limité par la législation américaine qui interdit à un étranger de détenir plus de 25 % d'une compagnie aérienne opérant aux États-Unis. Cette règle avait forcé Richard Branson à introduire en Bourse Virgin America en novembre 2014. Au terme de cette opération, l'homme d'affaires et le fonds américain Cyrus Capital Partners détenaient ainsi ensemble 54 % du capital.

AFP

Mardi 5 Avril 2016



Lu 217 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse