GDE : site multimodal modernisé à Strasbourg


Le groupe de recyclage GDE tire parti de l’embranchement fer et fluvial pour les expéditions de son centre pour les déchets électroniques, situé dans le port de Strasbourg.


Ferrailles issues du broyage et expédiées par eau ou fer © Mathieu Noyer
Ferrailles issues du broyage et expédiées par eau ou fer © Mathieu Noyer
Le groupe français de traitement et recyclage de déchets GDE a inauguré en juin dans la zone portuaire de Strasbourg sa ligne de tri modernisée pour les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Le site collecte, tire et broie en ferrailles 18.000 tonnes annuelles de matériels venus majoritairement (deux tiers) du ramassage des collectivités dans un rayon de 200 km, ainsi que des particuliers de l’agglomération et d’entreprises locales de récupération.

Le site collecte puis traite surtout du gros électroménager © Mathieu Noyer
Le site collecte puis traite surtout du gros électroménager © Mathieu Noyer
Il se développe à l’occasion d’un marché récent auprès d’Ecosystèmes, l’éco-organisme des DEEE, pour le traitement des gros appareils électroménagers "hors froid" de l’Est de la France, comme les lave-linges. Ses investissements des dernières années, un peu plus de 3 millions d’euros, font passer à plus de 90 % le taux de valorisation de ses matières entrantes.

60 % fluvial et 30 % fer

Sa localisation bord à eau lui permet de mettre en place des organisations alternatives à la route, dans le sens des sorties. En effet, si les arrivées se font par voies routières, "60 % des expéditions sont transportées par la voie fluviale et 30 % par le rail, ce qui ne laisse qu’un solde de 10 % aux camions", annonce Alain Delane, responsable du site.
Pour leur majorité, les ferrailles rejoignent des aciéries "continentales", situées à l’intérieur des terres en Europe, au Luxembourg (ArcelorMittal) et en Allemagne essentiellement, dont plusieurs sont embranchées fluvial. Les matières empruntent alors le Rhin ou la Moselle canalisée. Une autre partie rejoint Anvers et Rotterdam pour des destinations oversea.

"Le site collecte, tire et broie en ferrailles 18.000 tonnes annuelles"


GDE exploite un autre site dans l’emprise du Port autonome de Strasbourg, sur l’emplacement de l’ancienne centrale électrique, où il expédie également par le fer et le fluvial grâce à la situation en bord de bassin.
Ce choix alternatif à la route s’inscrit dans une politique générale du groupe français, lui-même filiale du hollandais Ecore. Sur 400.000 tonnes collectées chaque année par GDE, les neuf dixièmes sont valorisées et 40 % de ces volumes sortants sont transportés par voie fluviale et maritime, indique le groupe.

Mathieu Noyer

Lundi 3 Juillet 2017



Lu 670 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse