GNL : premier paquebot avitaillé en France, dans le port du Havre


Le port du Havre sera le premier port français à accueillir un paquebot fonctionnant au gaz naturel liquéfié (GNL), le nouveau navire "Aida Prima" de la compagnie allemande Aida Cruises.


L’"Aida Prima" fera escale chaque semaine au Havre jusqu’à fin octobre © Hamburg
L’"Aida Prima" fera escale chaque semaine au Havre jusqu’à fin octobre © Hamburg
Au Havre, le paquebot flambant neuf "Aida Prima" effectuera sa première escale en GNL dans un port français. Sorti des chantiers japonais Mitsubishi Heavy Industries, le navire est le premier des deux paquebots commandés en 2011 par la compagnie Aida Cruises, filiale allemande de la compagnie italienne Costa Croisières (groupe Carnival) qui testent un nouveau système : doté d’un dispositif de lavage des fumées (scrubbers), il est aussi équipé de quatre groupes alimentant l’appareil propulsif dont l’un est un moteur dual-fuel : pouvant fonctionner au gaz comme au carburant classique, ce moteur hybride servira à fournir l’énergie nécessaire au navire lors de son escale. La cuve d'une cinquantaine de mètres cubes sera directement alimentée en GNL depuis un camion-citerne positionné sur le quai, venu de Rotterdam.

Réduction des émissions

"Contrairement au diesel marin traditionnel qui contient 0,1 % de soufre, avec le GNL les émissions seront considérablement réduites, commente Aida Cruises. Les émissions d’oxyde de soufre et des particules de suie seront rendues impossibles, celles d’oxyde d’azote seront réduites de 80 % et celles de dioxyde de carbone de 20 %".

"L’"Aida Prima" assure des croisières en Europe du Nord depuis le 25 avril"


Long de 300 mètres pour une largeur de 37,6 mètres, un tirant d’eau de 8 mètres et un tonnage brut de 125.000 tonnes, le paquebot (645 millions de dollars) dispose également d’un système d’injection d’air sous la coque, la technologie Mals (Mitsubishi Air Lubrication System) : ce tapis de bulles d’air vise à réduire la résistance à l’avancement durant la navigation.
Pouvant transporter 3.400 passagers et 900 membres d’équipage, l’"Aida Prima" assure des croisières en Europe du Nord depuis le 25 avril. Parti de Hambourg, son port d’attache, via Southampton, il effectuera son escale inaugurale au Havre avant de repartir vers Zeebrugge et Rotterdam, ports qui assurent le même type d’avitaillement. À Hambourg, le navire sera alimenté par une barge équipée de groupes électrogènes alimentés au GNL.

Projet "Safe Seca"

Le Havre, où le navire fera escale chaque semaine, jusqu’à fin octobre, était prêt à expérimenter cette opération d’avitaillement. Dans la perspective des nouvelles réglementations, les ports d’Haropa avec PNA (Ports normands associés), le Syndicat mixte du port de Dieppe et le Conseil général de Seine-Maritime avaient mené le projet "Safe Seca" sur le combustible alternatif. La directive européenne 2012/33 et la convention internationale Marpol ont abaissé le taux de soufre des carburants marins de 1 à 0,1 % depuis le 1er janvier 2015, pour les navires opérant en mer Baltique, mer du Nord, Manche (zone Seca). À partir de 2020, elle sera à 0,5 % dans les eaux européennes hors Seca. D’un coût d’environ 1 million d’euros, l’étude avait été cofinancée par l’Europe, retenue dans le cadre d’un appel à propositions au titre du Réseau trans-européen de transports (RTE-T – innovation et nouvelles technologies) et reconnue comme projet pilote par le ministère en charge des Transports (MEDDE). Les ports de la vallée et de la baie de Seine ont ainsi proposé des solutions d’avitaillement en carburants "propres".

Natalie Castetz

Lundi 2 Mai 2016



Lu 1014 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse