GNV : les constructeurs rivalisent de puissance


Du 21 au 25 novembre à Lyon Eurexpo, le salon Solutrans concentrera les dernières générations de moteurs GNV conçues par les constructeurs de véhicules industriels Iveco, Scania et Volvo Trucks. Jusqu’à 460 ch, elles se distinguent par leur puissance et leur autonomie.


Stralis NP 460 ch d’Iveco © Iveco
Stralis NP 460 ch d’Iveco © Iveco
Cantonné à 360 ch dans leurs premières versions, le manque de puissance des camions fonctionnant au gaz naturel pour véhicules (GNV) a souvent été présenté comme un frein à l’achat par les transporteurs routiers. Cet obstacle est en passe d’être levé au regard des annonces et lancements récents faits par plusieurs constructeurs. Leader sur le marché français des véhicules industriels GNV avec une part de marché de plus de 75 %, Iveco vient ainsi de dévoiler son nouveau Stralis NP affichant 460 ch.

"Des autonomies jusqu’à 1.600 km"


Après son modèle de 400 ch disponible depuis l’an passé avec une version ADR pour le transport de matières dangereuses, cette nouvelle motorisation plus puissante, est dotée d’une transmission robotisée (boîte Hi-Tronix 12 rapports). Pour le transport long-courrier, elle propose plusieurs options de réservoirs, simples ou doubles, GNL et GNC, permettant une autonomie jusqu’à 1.600 km (avec GNL). Selon Iveco, le Stralis NP 460 "permet d’économiser jusqu’à 15 % de carburant et jusqu’à 9 % sur le coût total de détention (TCO) par rapport à un véhicule diesel équivalent". Côté émissions, "il produit 99 % de particules fines et 60 % de NOx en moins que ce qui est imposé par la norme Euro VI ; grâce au biométhane, on atteint une réduction des émissions de CO2 de 95 %". Ses nuisances sonores sont mesurées à moins de 71 dB, et Iveco garantit des intervalles d’entretien tous les 90.000 km !

Scania et Volvo Trucks dans la course

L’une des innovations du Stralis NP 460 est sa combustion stoechiométrique à allumage commandé qui lui permet de fonctionner au gaz à 100 %. Telle est la technologie retenue également par Scania qui a dévoilé le 8 novembre son moteur GNV de 410 ch. Baptisé OC13, il s’adresse aux transports long-courriers et au secteur de la construction avec, là encore, plusieurs options de réservoirs GNC ou GNL offrant une autonomie jusqu’à 1.600 km (avec GNL). Avec boîte automatisée Opticruise et affichant les mêmes performances écologiques que le Stralis NP 460 avec un niveau sonore de 72 dB, son intervalle d’entretien est prévu tous les 45.000 km.
À Solutrans, Volvo Trucks dévoilera aussi ses innovations GNV. Selon une technologie dual-fuel (gaz/diesel), le constructeur y présentera en avant-première son nouveau FH LNG commercialisé au printemps 2018. Il affiche une puissance de 420 ch et une autonomie jusqu’à 1.000 km.

Avantages fiscaux du GNV en débat

La dynamique observée autour des motorisations GNV dans le transport routier est soutenue par plusieurs facteurs. Aux paramètres écologiques et économiques, transporteurs routiers et leurs clients chargeurs attendent des pouvoirs publics une clarification sur la fiscalité appliquée au gaz carburant et sur les mesures incitatives en termes d’investissement. Deux sujets objets d’amendements adoptés le 21 octobre par l’Assemblée nationale dans le cadre des débats consacrés au projet de Loi de finances 2018. Le premier vise à geler le taux de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) applicable au GNV et au biométhane carburant. Le second concerne le dispositif de suramortissement de 40 % pour l’achat de véhicules de plus de 3,5 tonnes fonctionnant au gaz et au biogaz. Il prévoit de le prolonger jusqu’au 31 décembre 2018. La fin des débats autour de la LFI est prévue mi-décembre…

Érick Demangeon

Mardi 14 Novembre 2017



Lu 547 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse