GPMH : les trafics conteneurisés peinent à décoller


Si le trafic global du Grand Port maritime du Havre (GPMH) atteint 46,2 millions de tonnes à la fin du mois d’août, soit une progression respectable de 4,3 %, c’est paradoxalement lié aux trafics de vracs liquides et non aux trafics conteneurisés qui restent stables malgré un essor annoncé et espéré. L’optimisme reste toutefois de rigueur.


© Éric Houri
© Éric Houri
En termes de tonnages, Le Havre reste le maillon fort d’Haropa dans le domaine des trafics maritimes avec 46,2 millions de tonnes (+ 4,3 %) sur les 61,1 millions de tonnes (+3,6 %) du GIE à la fin du mois d’août. Contre toute attente, ce bon résultat tient avant tout aux vracs liquides (+ 8,1 %) et principalement aux entrées de pétrole brut qui bondissent de 10 points au Havre. Les dirigeants portuaires y voient deux raisons principales : un prix du baril attractif pour les industriels et des statistiques plombées en 2014 par l’arrêt technique prolongé de la raffinerie Total de Grandpuits en Seine-et-Marne.

"Le Havre reste le maillon fort d’Haropa"


Le bilan est moins rose du côté des vracs solides, Le Havre ne disposant pas de l’arbre des silos céréaliers pour masquer la forêt. Après huit mois, le cumul des trafics de matériaux de construction et des importations de charbon recule de 13 %. «Mais on constate un redressement depuis juillet», relativise Antoine Berbain, directeur délégué du GIE.
Concernant les trafics conteneurisés, le cheval de bataille de la place portuaire havraise, une relative déception est de mise même si les chiffres à fin août ne sont pas encore connus pour ce qui est du nombre d’EVP. «C’est plat», admet Antoine Berbain. En tonnages, Haropa enregistre 17,7 millions de tonnes, soit une très légère hausse de 0,1 % alors que Le Havre recule d’autant (- 0,1 %). «On enregistre une progression des trafics vers l’hinterland mais un recul qu’on pense conjoncturel des transbordements, des trafics plus volatils. Quand on voit que les lignes régulières se renforcent au Havre et que des services de feedering comme celui avec La Rochelle se mettent en place on ne peut que rester optimiste. La tendance actuellement observée ne peut être que passagère», estime Antoine Berbain.
Dans ce tableau, la seule vraie bonne nouvelle en termes de bilan vient, comme à Rouen, de la croisière. Depuis le début de l’année, la Porte Océane n’a pas accueilli davantage d’escales mais a reçu les plus grands paquebots. Conséquence : avec 200.000 personnes, le nombre de croisiéristes comptabilisés au Havre progresse de 12 % (15 % pour Haropa).

Vincent Rogé

Mardi 29 Septembre 2015



Lu 838 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse