GPMM : les vracs liquides tirent le trafic vers le bas


Au cours du premier trimestre 2013, à 20 millions de tonnes, le trafic du Grand Port maritime de Marseille (GPMM) a fléchi de 9 % par rapport aux trois premiers de 2012. Ce retrait est dû essentiellement, selon la direction de l'établissement, aux mauvais résultats de la filière des vracs liquides.


© GPMM
© GPMM
Les segments du conteneur à Fos, des vracs sidérurgiques et alimentaires, du pétrole brut national ainsi que des biocarburants ont résisté à la mauvaise tendance enregistrée au cours du premier trimestre. Quant aux passagers, grâce à une progression de 152 % des croisières, ils ont achevé la période sur un résultat positif.
Les marchandises diverses se sont élevées à 4,2 millions de tonnes, en léger retrait de 1 % par rapport aux trois premiers mois de 2012. Sans surprise, les échanges de conteneurs ont toutefois tiré leur épingle du jeu à Fos, avec une hausse de 4 % sur le trimestre. Dans les bassins Est, le terminal de Marseille a continué de rencontrer des difficultés. Il a traité 1.100 boîtes de moins qu’en 2012. Au total, avec 265.516 EVP, le trafic conteneurisé a achevé le trimestre sur une hausse de 2 %.
Pour sa part, le roulier, en recul de 7 % depuis le début de l’année, a souffert de la baisse des exportations vers la Corse. Quant au conventionnel, il a stagné, affichant un recul de 1 % par rapport à la même période de 2012. Selon la direction du GPMM, ce secteur a été affecté par le repli des importations en provenance d’Italie même si les exportations de produits sidérurgiques ont progressé de 7 %.

Hydrocarbures en recul de 13 %

Depuis le début de l’année, la filière hydrocarbures a accuse un recul de 13 % avec 12,1 millions de tonnes, soit près de 2 Mt de moins qu’au cours du premier trimestre 2012. "Compte tenu des capacités de raffinage envisageables pour 2013 pour les sites en France et en Europe alimentés depuis Fos, la contraction des importations de brut devrait se situer entre 10 % et 15 % sur l’ensemble de l’année, comparé à 2012", estime la direction de l'établissement portuaire marseillais. "Raffinés, GPL et GNL restent largement en dessous des trafics 2012", précise-t-on au siège du GPMM.

"Le conteneur continue d'être dopé par Fos 2XL"


Le Grand Port maritime a enregistré un retard de 52.000 tonnes en matière de soude et 97.000 tonnes de MTBE à l'export qui pénalisent la filière vracs chimiques. Quant aux flux alimentaires, traditionnellement modestes, ils sont en berne sur la période (soit 6.000 tonnes cette année contre 30.000 tonnes en 2012).
Les bons résultats dans les secteurs de la sidérurgie (en hausse de 4 %) et de l’agroalimentaire (en progression de 19 %) n'ont pas suffi à la filière des vracs solides pour dépasser les résultats de l’an passé. Avec 3 Mt sur les trois premiers mois, elle affiche un retrait de1 %. Le déclin des exportations de ferraille ou des importations d’engrais n'a pas compensé le doublement des trafics d’orge et la hausse de 14 % des volumes à l'import de minerais.
Enfin, avec 263.700 passagers ayant transité sur ses quais, soit près 54.000 de plus qu’au premier trimestre 2012, le GPMM a affiché une hausse de 26 % de son trafic voyageurs.

Vincent Calabrèse

Vendredi 19 Avril 2013





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse