Gabon : Bolloré veut désengorger Libreville


Le groupe Bolloré va investir 70 milliards de francs CFA dans la logistique au Gabon, notamment dans le port de Libreville afin de le désengorger.


La filiale de l'industriel français a annoncé qu'il injecterait cette somme correspondant à 105 millions d’euros dans différents projets au lendemain d’une entrevue entre Vincent Bolloré et le président gabonais, Ali Bongo Ondimba. “Vincent Bolloré est venu soumettre au chef de l’État un plan en vue de désengorger le port d’Owendo”, selon des propos rapportés dans la presse nationale.

"Le groupe français est très actif en Afrique via Bolloré Africa Logistics"



Le patron du groupe français éponyme a confié à un autre quotidien gabonais : “Nous sommes en train de parler d’un plan qui concerne différents investissements logistiques. Le plus marquant d’entre eux, c’est le port. Le port d’Owendo est aujourd’hui complètement engorgé”.

Agrandissement du quai

En début d'année, la présidence avait annoncé que le groupe Bolloré avait fait une proposition alors tenue secrète pour moderniser le port et surtout allonger son quai de 455 mètres d’au moins 300 mètres. Le groupe français est très actif en Afrique via Bolloré Africa Logistics, un opérateur présent dans 43 pays et qui emploie 22.000 salariés sur le continent. Au Gabon, il emploie 1.500 personnes. La filiale du groupe industriel, qui fait construire un siège à Libreville, s’intéresse aussi au secteur minier gabonais. “Notre groupe, qui est aussi l’actionnaire de référence de Havas, a été choisi pour accompagner le Gabon dans cette présentation. Ce sera l’occasion de montrer que c’est un pays qui avance”, a ajouté Vincent Bolloré dans “L’Union”.
Pays pétrolier et minier, le Gabon importe la plus grande partie de ses biens de consommation et aliments qui transitent majoritairement par le port d’Owendo.

Cameroun : nouveau terminal à Kribi

Le groupe chinois China Harbour Engineering Company (Chec) a entamé la construction d'un nouveau terminal conteneurisé en eaux profondes dans le port camerounais de Kribi. Ces nouvelles installations, qui présenteront un linéaire de quai de 700 mètres pour une capacité de 400.000 EVP, devraient être opérationnelles en 2014.

Vincent Calabrèse

Vendredi 23 Décembre 2011





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Décembre 2011 - 11:59 Abidjan : un terminal à conteneurs sur l'île Boulay


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse