Gardes privés à bord : Armateurs de France réclame un vote rapide



© Eunavfor
© Eunavfor
Armateurs de France réclame "un vote rapide du projet de loi autorisant les gardes privés de protection à bord des navires battant pavillon français". L'organisation professionnelle des armateurs s'alarme de l'annonce faite par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, portant sur l'allègement de la présence de la Marine nationale dans le contingent européen Atalante.
"La nécessité pour les armateurs français de pouvoir assurer efficacement la protection de leurs navires et de leurs équipages est plus que jamais d’actualité. Nous demandons au gouvernement qu’il accélère le calendrier parlementaire du projet de loi à l’Assemblée nationale afin de préserver nos métiers et nos emplois", déclare Raymond Vidil, président d’Armateurs de France. "Le nouveau dispositif doit pouvoir être mis en place avant l’été", a-t-il insisté.
"Le projet de loi relatif aux activités privées de protection des navires est essentiel à la sécurité des navires et de leurs équipages ainsi qu’à la compétitivité du pavillon français", estime l'association professionnelle, soulignant que les autres pavillons européens autorisent déjà un tel dispositif de protection privée.
Armateurs de France indique que "les efforts conjugués des armateurs et de la communauté internationale ont permis une forte baisse des actes de piraterie dans la corne de l’Afrique, mais en l’absence d’État somalien, la piraterie peut réapparaître à tout moment". L'association des armateurs français rappelle que le rapport 2013 du Bureau maritime international (BMI) recense 230 actes de piraterie sur l’ensemble du globe et alerte sur la recrudescence d’actes de piraterie dans la région du golfe de Guinée.
La mesure avait été annoncée par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, en décembre 2013 au lendemain du Comité interministériel de la mer (Cimer) et le projet de loi présenté lors du Conseil des ministres du 3 janvier 2014.

Vincent Calabrèse

Mardi 4 Février 2014



Lu 200 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse