Gaza annonce l'ouverture prochaine d'un port


Un comité ministériel formé par le gouvernement du Hamas à Gaza a annoncé son intention d'aménager le port de Gaza pour assurer prochainement des liaisons internationales au départ de l'enclave palestinienne sous blocus israélien.


Gaza n'a pour l'instant qu'un port de pêche © gazatoday.com
Gaza n'a pour l'instant qu'un port de pêche © gazatoday.com
Alaa al-Batta, porte-parole du comité pour la levée du blocus, formé sous le gouvernement du Hamas, qui a depuis théoriquement cédé le pouvoir à un gouvernement d'union, a annoncé que les préparatifs étaient en cours "pour qu'un bateau transporte d'ici deux mois des malades et des étudiants pour un premier voyage maritime depuis le port de Gaza".
Actuellement, l'étroite langue de terre coincée entre Israël, l'Égypte et la Méditerranée ne dispose d'aucun terminal portuaire, le port de Gaza n'étant utilisé que pour la pêche. L'ouverture d'un port d'où pourraient partir et arriver des navires de transport est l'une des principales revendications palestiniennes, sur lesquelles ont achoppé les dernières négociations avec les Israéliens pour consolider le cessez-le-feu à Gaza, ravagée durant l'été par la troisième offensive israélienne en six ans.

Terminal portuaire international

"Nous prenons les mesures nécessaires pour permettre le transport maritime et préparer la construction d'un port reliant la bande de Gaza au monde extérieur", a déclaré Alaa al-Batta, ajoutant que "plusieurs pays avaient donné leur accord", sans toutefois préciser lesquels. La bande de Gaza est soumise depuis 2006 à un strict blocus israélien, qui s'applique également en mer, la marine israélienne tirant sur les navires s'éloignant de plus de six milles de la côte. Quant aux flottilles internationales qui ont tenté de s'approcher de la bande de Gaza pour y débarquer des aides et rompre le blocus, elles ont toutes été repoussées par la marine israélienne. Au sud, l'Égypte, qui tient l'unique ouverture sur le monde de Gaza non contrôlée par Israël, construit une zone tampon le long de sa frontière, qu'elle n'ouvre qu'au compte-gouttes et pour de très courtes périodes.
Pour le lancement de son projet, le comité a installé des pancartes sur le port proclamant "Autorité portuaire : Terminal portuaire international de Gaza", ainsi que "salle des départs" et "salle des arrivées".

AFP

Mardi 27 Janvier 2015



Lu 99 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse