Gefco : des agences de messagerie en grève



Gefco emploie plus de 4.000 salariés en France © Gefco
Gefco emploie plus de 4.000 salariés en France © Gefco
Des salariés en grève du transporteur de marchandise Gefco ont bloqué vendredi 17 avril jusqu'à trente agences touchées par le plan social de 500 suppressions de postes prévu par le groupe, selon FO, beaucoup moins selon la direction qui évoque sept sites touchés. L'entreprise affirme avoir recensé "au plus fort" du mouvement lancé vendredi 17 avril par le syndicat des blocages ou barrages filtrants dans sept sites. En début d'après-midi, elle relevait "encore quatre sites bloqués" : Rouen, Rennes et, en banlieue parisienne, Gennevilliers, Survilliers. FO, premier syndicat de l'entreprise, a appelé aux blocages jusqu'à 17 heures pour "obtenir des mesures d'accompagnement améliorées" et "exprimer le mécontentement des salariés contre l'absence d'augmentations annuelles", a expliqué le secrétaire du Comité central d'entreprise, Michel Le Breton (FO). À Rennes, "les salariés ont bloqué complètement l'accès au site avec leurs voitures personnelles", dit-il. La grève "est suivie dans trente centres de messagerie", selon Patrice Clos, le patron de la fédération FO-Transports, qui s'est rendu dans la matinée à Gennevilliers, où "une quarantaine de salariés" ont, selon lui, répondu à l'appel et "cadenassé le portail". Le mouvement a été très suivi à Survilliers, Sochaux, Valenciennes, Rennes, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Lyon et Marseille, affirme-t-il.
La direction du transporteur, ancienne filiale du groupe automobile PSA, qui en a cédé 75 % aux chemins de fer russes (RZD) fin 2012, a détaillé jeudi 16 avril en CCE les 486 suppressions de postes annoncées pour réduire les coûts. Elles vont concerner 44 agences sur un total d'environ 70, d'après FO. Gefco emploie plus de 4.000 salariés en France, plus de 11.000 dans le monde. "Malheureusement, on ne voit pas la reprise dans le transport logistique, il n'y a que l'intérim qui est reparti en janvier, c'est tout, ça commence à faire beaucoup de plans sociaux", se désole M. Clos, le responsable de la fédération FO-Transports. Les 2.140 salariés de MoryGlobal (ex-Mory Ducros) vont bientôt rejoindre à Pôle emploi leurs collègues licenciés il y a un an, rappelle-t-il. Selon le responsable syndical, sur 2.800 ex-Mory Ducros, seulement "400 ont retrouvé un emploi et 300 sont partis à la retraite, ça n'embauche pas".

AFP

Lundi 20 Avril 2015



Lu 263 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse