Geodis : Strasbourg se lance dans Distripolis


La capitale alsacienne est la première ville de province à adopter la récente offre du groupe pour la logistique urbaine du dernier kilomètre.


© GEODIS
© GEODIS
Lancé à Paris en septembre dernier, Distripolis se décline une première fois en région à Strasbourg, avant Lille, Toulouse, Bordeaux et Versailles qui figurent également au programme 2012. À terme, Geodis vise une trentaine de villes : grandes agglomérations et villes moyennes très urbaines.

Bases logistiques urbaines écologiques

À Strasbourg, la mise en route s’effectue en trois temps. Au démarrage en février, les flux de marchandises venant de l’extérieur partiront vers le centre-ville via la zone portuaire, sur le terrain où Geodis exploite un entrepôt classique de 10.000 m2. D’ici 2014 puis d’ici 2015, cette plate-forme de regroupement sera relayée par deux à trois «bases logistiques urbaines écologiques» très proches de l’hyper-centre. Les camions venus de la plate-forme s’arrêteront dans ces bases pour qu’elles livrent les petites marchandises multiclients (colis et palettes de moins de 200 kg) au moyen de neuf camionnettes électriques et cinq vélos triporteurs à assistance électrique. Une première flotte de quatre VUL électriques est mise en circulation ces prochaines semaines.
«En 2015, nous souhaitons basculer l’intégralité de nos livraisons de ce type vers ce mode, soit 600 à 700 contrats de transports quotidiens représentant quelque 3.000 colis», expose Christophe Duvernois, responsable du projet chez Geodis. Les camions classiques continueront à effectuer directement les grosses livraisons à partir du port.
On peut estimer à 6 % la part que représenterait alors Distripolis dans la circulation de marchandises à Strasbourg, compte tenu du poids des transports pour compte propre (qui ne sont pas concernés) et de la part de marché locale de Geodis dans la messagerie.
La diminution du nombre de camions, de leurs kilomètres parcourus et l’adaptation aux normes Euro 5 puis Euro 6 diminueraient les émissions de CO2 de 113 tonnes par an, selon Geodis.

Christian Robischon

Mercredi 18 Janvier 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse