Geodis : l'AMF inflige la plus grosse amende de son histoire


L'AMF a infligé la plus grosse sanction de son histoire, en prononçant une amende de 14 millions d'euros, annoncée jeudi 24 octobre, à l'encontre d'un trader libanais dans le cadre d'un délit d'initié concernant l'OPA de la SNCF sur Geodis.


© Geodis
© Geodis
La commission des sanctions, instance indépendante seule à même de prononcer des amendes, a imposé dans une décision du 18 octobre "la plus grosse sanction pécuniaire depuis sa création" il y a tout juste dix ans, a indiqué l'Autorité des marchés financiers (AMF). La sanction de 14 millions d'euros frappe Joseph Raad, qualifié par l'AMF de "professionnel averti des marchés". Il lui est reproché d'avoir utilisé "l'information privilégiée relative au lancement d'une OPA de la SNCF sur Geodis" et d'en avoir tiré un "profit" d'un peu plus de 6 millions d'euros. Son cousin germain Charles Rosier, ancien cadre au sein d'UBS, une des banques d'affaires qui a travaillé sur le dossier de l'Offre publique d'achat (OPA) sur la société Geodis, s'est vu de son côté infliger une amende de 400.000 euros "pour avoir transmis cette information".
Le 6 avril 2008, la société SNCF Participations avait annoncé le lancement d'une OPA sur l'ensemble du capital de sa filiale de transport et de logistique Geodis, dont elle détenait déjà environ 42 %, pour un montant d'un peu plus d'un milliard d'euros. Pour l'AMF, Charles Rosier a eu connaissance de cette information privilégiée "au plus tard" avant le 20 mars 2008. Et selon la commission des sanctions, Joseph Raad a acquis entre le 20 mars et le 4 avril 2008 des titres Geodis et des produits financiers liés pour plus de 8 millions d'euros. Des acquisitions "atypiques" par rapport aux "choix habituels" de Joseph Raad et "fort risquées, compte tenu de la tendance baissière et de la faible liquidité du titre Geodis", développe l'AMF.
La Commission en a donc conclu que ces acquisitions totalement hors normes ne pouvaient "s'expliquer que par l'assurance que le cours allait bientôt monter". Au terme d'une enquête ouverte le 21 avril 2008, le collège des représentants de l'AMF avait requis une amende de 1,5 million contre Charles Rosier et "d'un montant minimum de 20 millions d'euros" contre Joseph Raad. "S'agissant d'un manquement d'initié", précise l'AMF, "le montant de la sanction prononcée "doit revêtir un caractère dissuasif" et est "calculé au regard des profits résultant de l'utilisation de l'information privilégiée".

Cécile De Corbière

Vendredi 25 Octobre 2013



Lu 194 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Novembre 2016 - 15:56 Grèce : les marins en grève contre l'austérité €

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:20 40.000 Nigérians demandent des comptes à Shell €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse