Gestion mutualisée des conteneurs vides en Île-de-France


Chaque année, la présence des ports se renforce au World Class Logistics. Le 13 décembre à La Défense, ils étaient six venus à la rencontre d'industriels et de distributeurs dont Nantes-Saint-Nazaire, Zeebrugge et Tanger Med. Sous la bannière Haropa, Le Havre, Rouen et Paris ont mis l'accent sur leur nouvelle offre "Cloud Containing" proposée dans le transport fluvial conteneurisé.


Gestion mutualisée des conteneurs vides en Île-de-France
Issue d'une collaboration entre manutentionnaires franciliens, transporteurs fluviaux et maritimes, l'offre "Cloud Containing" est l'une des premières concrétisations commerciales de l'association entre les trois ports réunis au sein de Haropa. Son principe : transformer le réseau des terminaux d'Île-de-France en un terminal virtuel unique à l'aide d'une gestion centralisée de la circulation des conteneurs. À travers cette approche originale, l'objectif est d'optimiser les coûts de repositionnement des vides au bénéfice de tous les acteurs, chargeurs compris.

"Démarche commune entre manutentionnaires franciliens, armateurs fluviaux et maritimes"


Pour les compagnies maritimes adhérentes à l'offre et clientes de leurs installations, Terminaux de Paris et sa filiale Terminaux de Seine s'engagent à réaliser un repositionnement gratuit via les prestations suivantes : manutention, stationnement avec continuité de franchise entre les sites d'arrivée et de départ, et reporting centralisé. De leurs côtés, les transporteurs fluviaux opèrent, de façon gratuite également, l'acheminement des vides entre un terminal de Terminaux de Seine, agréé par l'armateur maritime, et Gennevilliers ou l'inverse sous un délai d'une semaine. Enfin, les compagnies maritimes s'engagent à centraliser leurs réparations éventuelles de leurs boîtes sur le terminal de Gennevilliers.

Avantages douaniers

Adossée à près de soixante liaisons fluviales par semaine sur l'axe Seine, l'offre "Cloud Containing" s'ajoute à une série d'avantages pour les clients de la voie d'eau. "Au coût inférieur de 5 à 15 % par rapport à la route", Sébastien Roux, commercial Grands Comptes du GPMH, souligne "les frais réduits sur les terminaux intérieurs, la sécurisation des flux, des ristournes sur les loyers pour les entreprises implantées sur le domaine géré par Ports de Paris, et des économies en frais de douane". En sus des atouts environnementaux liés, le recours à la voie d'eau permet ainsi de retarder jusqu'à 45 jours le paiement des droits et taxes à l'import, et de réaliser une seule déclaration pour un lot de plusieurs conteneurs contre un maximum de 2 EVP par camion. "L'ensemble de la procédure est en outre dématérialisée grâce au déploiement d'AP+ ".

Benchmark avec Anvers

Au cours de son intervention, Sébastien Roux a dévoilé en outre les résultats d'un benchmark comparant l'offre commerciale de l'axe Seine à celle du port d'Anvers. En termes de lignes régulières, l'offre par Le Havre serait supérieure de 6 % sur le Sud-Est de l'Asie à 600 % sur le Japon, tandis que les transit-time entre la Chine et l'Europe seraient inférieurs de 10 % depuis Xiamen à 25 % avec Yantian. Avec les États-Unis, les transit-time du Havre seraient plus compétitifs de 23 % avec Charleston à 42 % sur New York.

Érick Demangeon

Vendredi 21 Décembre 2012





     
Lu 800 fois

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers



Accès directs actualité





Articles les plus lus dans cette rubrique
















Les partenaires de l'Antenne






Partager ce site










Librairie
 

Description L'Antenne

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse