Grand Est : le grand chantier des transports


La nouvelle région Grand Est va devoir gérer une longue liste de projets de construction ou de modernisation d’infrastructures dans tous les modes. Elle affiche sa volonté d’y mettre les moyens nécessaires.


© Transports Blanchet
© Transports Blanchet
Au même titre que le raccordement des territoires à la fibre optique très haut débit, les transports s’élèvent au rang de première priorité de la région Grand Est, ainsi dénommée depuis le 29 avril. Issu du regroupement de l’Alsace, de la Lorraine et de la Champagne-Ardenne, le nouvel ensemble leur consacrera 600 millions d’euros en 2016, soit près d’un quart de son premier budget.
À l’échelle pluriannuelle, les besoins d’investissements sont multiples et concernent tous les modes. Pour y faire face, le président de région, Philippe Richert (Les Républicains), fixe une règle : "Aller d’abord au bout des projets bouclés au niveau des études et du financement, ou qui sont déjà avancés dans leurs travaux". Ce postulat doit permettre notamment les aménagements autour des gares de Strasbourg, Mulhouse et Metz, et la mise à deux fois deux voies de la RN4 en Lorraine.

Le fluvial n’est pas oublié

Après des décennies de négligence, le réseau ferroviaire du Grand Est requiert une modernisation profonde, afin de proposer une mobilité alternative efficace à la voiture, à l’intérieur des trois anciennes régions et entre elles. Deux dossiers majeurs émergent en Champagne-Ardenne : la réhabilitation de la liaison Givet/Charleville-Mézières et l’électrification de la ligne 4 Paris-Troyes, entre Gretz-Armanvilliers et la préfecture de l’Aube. Bloqué de longue date, ce dossier de 128 km chiffré à 320 millions d’euros devrait enfin démarrer : Philippe Richert attend de la révision des contrats de plan en juin l’octroi des derniers crédits manquants côté Île-de-France pour lancer en 2018 une première phase de 170 millions d’euros, puis la seconde l’année suivante. Toujours en Champagne-Ardenne, 21 millions d’euros sont débloqués par la région, SNCF Réseau et l’État pour remettre à niveau 8 lignes capillaires fret d’un total de 260 km : "Leur état était devenu critique au point de ne plus garantir un accès ferroviaire durable aux entreprises", rappelle le conseil régional.

"Projets de développement des ports alsaciens"


L’empilement des demandes pourrait faire du fluvial le parent pauvre des investissements. L’exécutif de la nouvelle région ne l’entend pas ainsi. Il cite dans ses objectifs premiers l’aménagement des ports de Nogent-sur-Seine et Givet et la mise à grand gabarit de la Seine sur 27 km entre Bray et Nogent. Et il compte bien que le contrat de plan nouvelle mouture maintiendra intacts, par exemple, les projets de développement des ports alsaciens, qui avaient reçu 39 millions d’euros de crédits.

Mathieu Noyer

Mardi 3 Mai 2016



Lu 907 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse