Groupe Perraud : reprise d’une PME par des PME


Le groupe Perraud, neuvième transporteur privé de voyageurs en France, aurait pu disparaître en 2013. Vingt-trois sociétés se sont mobilisées et l’ont sauvé via une nouvelle structure, Easynove.


Aujourd’hui, le groupe Perraud compte 300 véhicules © CCI de Grenoble
Aujourd’hui, le groupe Perraud compte 300 véhicules © CCI de Grenoble
Fondé en 1945, le groupe Perraud a été placé en procédure de sauvegarde en juin 2012 par le tribunal de commerce de Grenoble, peu de temps après avoir repris l’ensemble des sociétés du groupe Eyraud, source de beaucoup de ses ennuis.

400 emplois sauvés

Le groupe Perraud est adhérent de Réunir, le premier réseau de transporteurs privés indépendants, qui regroupe une centaine de chef d’entreprises avec près de 200 implantations en France et 6.000 autocars. L’idée a été de fédérer des entreprises de transport de ce réseau autour d’un objectif de reprise. Les autocars Pinet, le groupe Berthelet, les Autocars Borini et les Courriers rhodaniens ont figuré parmi les premiers adhérents à se mobiliser.
Le défi d’Easynove était de réunir 4 millions d’euros à injecter dans le groupe, de négocier l’abandon des créances par les banques, de mobiliser des partenaires. En six mois, l’entreprise a commencé à se redresser. Easynove détient 80 % des parts du groupe et Serge Perraud en conserve 20 %.
Aujourd’hui, le groupe Perraud compte 400 salariés, 300 véhicules et il génère 24 millions de chiffre d’affaires. 60 % de son activité vient de l’exploitation de 55 lignes régulières de transports urbains et interurbains en Isère, en Savoie et dans la Drôme.
Dans un contexte de concurrence exacerbée, de fortes contraintes réglementaires et face à quelques grands groupes, cette reprise d’une PME par d’autres PME est un exemple en son genre. Cette initiative préserve l’emploi local et apporte une réponse concrète des indépendants face aux évolutions du marché.
L’ambition d’Easynove est à moyen terme d’attirer de nouveaux investisseurs et de s’appuyer sur des banques pour multiplier les opérations et préserver le tissu des PME.
On recensait 6.300 PME de transport de voyageurs en France il y a une vingtaine d’années contre 1.600 aujourd’hui.

Annick Béroud

Mardi 22 Juillet 2014



Lu 382 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse