Hadef France poursuit sa croissance et agrandit ses locaux


Hadef France, seule filiale dans notre pays du fabricant allemand de matériels de levage, poursuit son essor et agrandit ses locaux de Janneyrias, près de Lyon Satolas. Sur un terrain de 6.000 m2, elle vient d’investir 2,2 millions d’euros et compte maintenant 2.200 m2 d’atelier et 400 m2 de bureaux.


© Hadef
© Hadef
La filiale française d'Hadef, ouverte en 1994, commercialise dans les pays francophones, en Outre-Mer et en Afrique du Nord, les appareils de levage (palans, treuils et structures métalliques) et de manutention fabriqués en Allemagne par la maison mère. Elle dispose d’un stock de palans électriques et manuels jusqu’à 10 tonnes, de treuils électriques et manuels jusqu’à 5 tonnes et de nombreux accessoires pour ponts roulants. À Janneyrias, l’atelier de fabrication réalise des adaptations sur mesure et certaines structures métalliques. Hadef France assure une livraison en 24 heures et 48 heures pour les pièces en stock.

"Développement sur tout le territoire français et francophone"


La société Hadef (Heinrich de Fries GmbH) est une PME créée en 1904. Elle emploie 150 personnes dont 19 en France et travaille avec tout un réseau de distributeurs. Elle réalise 25 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 5 millions en France. Hadef a aussi deux filiales, aux Pays-Bas et en Norvège, pour les plateformes offshores. À Bombay, le groupe allemand est représenté par la société Hercules-Hoist Ltd qui vend les produits sur les marchés indiens. Hadef répond à un système de qualité basé sur les normes EN Iso 9001 version 2000 certifiées par Det Norske Veritas. Hadef figure parmi les rares fournisseurs à proposer toute sa gamme de treuils et palans en trois énergies : électrique, pneumatique et manuelle.
«Notre statut de filiale à 100 % nous assure le soutien de la maison mère et nous pouvons ainsi investir et poursuivre le développement de notre activité sur tout le territoire français et francophone», observe Éric Barbaras, directeur d’Hadef France depuis 2004. «La maintenance d’un palan coûte cher. En effet, l’appareil étant placé en hauteur, la maintenance nécessite au minimum la location d’une nacelle et l’intervention de deux techniciens. C’est pourquoi, un palan de qualité, un peu plus cher à l’achat, représente sur le long terme un bon investissement. Sans oublier le coût qu’un arrêt de production peut représenter», insiste Éric Barbaras.

Annick Béroud

Mardi 29 Septembre 2015



Lu 295 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse