Hapag-Lloyd discute d'une fusion avec CSAV


L'armateur allemand Hapag-Lloyd a annoncé jeudi 5 décembre être en discussion avec le chilien CSAV en vue d'une possible fusion, à même de donner naissance au numéro quatre mondial du transport maritime par conteneurs.


© Franck André
© Franck André
L'armateur allemand Hapag-Lloyd discute d'une fusion avec le chilien CSAV. "Hapag-Lloyd et CSAV mènent actuellement des discussions, afin de déterminer si une possible fusion de leurs activités ou une autre forme d'association est dans leur intérêt respectif. Jusqu'à présent, aucun accord écrit ou déclaration d'intention n'ont toutefois été signés", a précisé Hapag-Lloyd. De son côté, CSAV a confirmé être en discussion avec Hapag-Lloyd. Les deux groupes, respectivement numéro 6 et numéro 20 du marché, donneraient naissance ensemble à un mastodonte, à même de concurrencer le français CMA CGM, numéro trois du secteur.
Hapag-Lloyd, ex-filiale du groupe de tourisme TUI qui en détient toujours 22 %, a déjà fait plusieurs tentatives pour assurer son avenir, par exemple à travers une entrée en Bourse, projet maintes fois repoussé, ou dernièrement une alliance avec son concurrent Hamburg Süd. Les discussions entre les deux sociétés avaient échoué en mars dernier. L'espoir d'un mariage d'Hapag Lloyd avec CSAV faisait grimper l'action TUI en Bourse jeudi. Sur le MDax des valeurs moyennes elle prenait 1,85 % à 10,99 euros à 8 h 55. L'autre grand actionnaire du groupe est un consortium mené par la ville-État de Hambourg, où se trouve son siège.
Hapag-Lloyd opère quelque 150 porte-conteneurs et emploie 7.000 personnes. Il a dégagé l'an dernier un chiffre d'affaires de 6,84 milliards d'euros. Son activité est tributaire des fortunes de l'économie mondiale et de la vitalité du commerce international. Le groupe a conclu l'an dernier une alliance avec six transporteurs asiatiques afin de faire avancer ses pions sur le marché des liaisons Europe-Asie. Sur ce même marché, d'une importance cruciale pour le secteur, les trois premiers acteurs mondiaux Maersk (Danemark), MSC (Italie/Suisse) et CMA CGM ont eux aussi noué une alliance, qui doit être mise en place l'an prochain. CSAV pour sa part, acronyme de Compania Sud Americana de Vapores, emploie un peu plus de 4.200 personnes (données 2012), et a dégagé l'an dernier 3,5 milliards de dollars (2,6 milliards d'euros) de chiffre d'affaires. La société est cotée à la Bourse de Santiago.

AFP

Jeudi 5 Décembre 2013



Lu 149 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:01 Marseille-Lyon : un avenir en commun


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse