Haropa et le port de Dakar signent un accord pour booster les échanges commerciaux


Les ports de l’axe Seine et le port autonome de Dakar viennent de signer un protocole de coopération avec un objectif : promouvoir les échanges commerciaux.


Ce protocole a été signé par Hervé Cornède, directeur marketing et commercial de Haropa, et Cheikh Kanté, directeur général du Port autonome de Dakar © Haropa
Ce protocole a été signé par Hervé Cornède, directeur marketing et commercial de Haropa, et Cheikh Kanté, directeur général du Port autonome de Dakar © Haropa
Promouvoir les échanges, intensifier et étendre la coopération, organiser des réunions commerciales… Les ports de Paris Seine Normandie veulent accompagner le dynamisme économique du Sénégal et ont signé, le 6 avril, un accord de coopération avec le port autonome de Dakar. En 2016, le tonnage global des échanges conteneurisés a atteint 239 000 tonnes.

Le Sénégal, deuxième destination

Les exportations depuis les terminaux de Haropa à destination du Sénégal se sont élevées à près de 154.000 tonnes, à 14.139 EVP. Dans ce segment d’activité, "le Sénégal est la deuxième destination de la côte Ouest africaine, après la Côte d’Ivoire (160.000 tonnes)", commente le Grand Port maritime du Havre. Ces échanges concernent des types de marchandises très variés : biens personnels, matières chimiques (médicaments, plastiques bruts…), machines électriques et appareils à usage domestique, articles manufacturés (meubles…), équipements informatiques...
Côté import, les marchandises conteneurisées en 2016 ont représenté 3.023 EVP (85.200 tonnes) : oléagineux (arachides, graines et fruits oléagineux, huiles végétales) et poissons (frais, congelés, séchés, salés, en conserves). L’accord signé vise surtout à développer la filière des fruits et légumes : entre 2012 et 2016, les échanges maritimes portant sur ces marchandises ont augmenté de + 46 % pour les importations françaises et de + 28,4 % par porte-conteneurs (reefer). Les atouts de Haropa ? Principalement sa proximité avec le Marché d'intérêt national (Min) de Rouen et ses transit-times compétitifs avec le Sénégal : sept jours à destination de Dakar, douze en provenance.

Natalie Castetz

Jeudi 27 Avril 2017



Lu 479 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse