Hausse du bénéfice du gestionnaire d'aéroports Aena


Le bénéfice net du premier gestionnaire d'aéroports mondial en nombre de passagers, l'espagnol Aena, a augmenté de 74,2 % en 2015, à 833 millions d'euros, tiré par les résultats de l'aéroport londonien de Luton, acquis en 2014.


Aena tire aussi son chiffre d'affaires des activités aéronautiques © Aena
Aena tire aussi son chiffre d'affaires des activités aéronautiques © Aena
Aena a enregistré une hausse de 74 % de son bénéfice en 2015, à 833 millions d'euros. Le gestionnaire d'aéroports, qui s'était lancé en bourse en 2015, a engrangé 201,9 millions d'euros de revenus tirés de Luton. En dehors de cette acquisition les revenus ont augmenté de 6,1 %, tirés par un trafic en hausse de 5,9 % par rapport à 2014. Son bénéfice d'exploitation (Ebitda) a grimpé de 12,4 % en 2015 par rapport à 2014, à 2,098 milliards d'euros.

Aena gère 46 aéroports

Aena a permis le transfert de quelque 207 millions de passagers passés par ses aéroports en Espagne et à l'étranger (Mexique, Colombie, Royaume-Uni) en 2015, dont 144,4 empruntant des vols internationaux. Ces passagers ont été transportés à 50 % par des low-cost, Ryanair en tête, rapporte-t-il en précisant que son premier client reste le groupe de compagnies IAG (Iberia, Vueling, Iberia Express et British Airways), représentant 27,7 % du trafic passagers.
Aena gère 46 aéroports et 2 héliports en Espagne, et participe à la gestion d'une quinzaine d'autres à travers une filiale. L'opérateur est aidé par la force du tourisme en Espagne, troisième destination la plus prisée au monde derrière la France et les États-Unis. Ses résultats sont donc aussi en ligne avec l'attirance des touristes, qui étaient 68,1 millions venus de l'étranger en 2015, un record. Aena tire son chiffre d'affaires des activités aéronautiques mais aussi des ventes réalisées dans ses terminaux, notamment les duty free, à hauteur de 26,1 %.
Aena, qui se place devant l'allemand Fraport et le français ADP, a été marqué par une lourde restructuration, avec la suppression de près de la moitié de son personnel avant de retrouver le chemin des bénéfices en 2013. Sa privatisation partielle avait permis à l'État espagnol d'empocher plus de 4 milliards d'euros.

AFP

Mercredi 24 Février 2016



Lu 204 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse