Hollande inaugure le porte-conteneurs géant "Bougainville" au Havre


Le plus grand porte-conteneurs au monde battant pavillon français, le «Bougainville» de CMA CGM, a été inauguré ce mardi 6 octobre par le président de la République.


© Éric Houri
© Éric Houri
Après Shanghai, Port Klang, Suez, Algesiras, le «Bougainville» a accosté au Havre, pour être inauguré par François Hollande ce 6 octobre. Au pied du géant des mers long de 398 mètres, soit 4 terrains de football ou 5,5 Airbus A380, large de 54 mètres et d’une capacité de 17.722 EVP, le président de la République a salué les performances de l’armateur CMA CGM et celles du plus grand porte-conteneurs battant pavillon français, lancé par une compagnie «qui a toujours un temps d’avance».
François Hollande a assuré que «la défense du pavillon français n’est pas simplement une déclaration, une intention, une bonne volonté». Cela suppose de «créer le meilleur environnement pour les investissements». Et avoir «une ambition maritime» signifie «avoir les meilleures entreprises maritimes capables au meilleur coût mais aussi aux meilleurs performances environnementales et sociales pour tenir le rang le plus élevé». Et de rappeler que le gouvernement a consolidé le système de taxation au tonnage et du crédit-bail fiscal, «en discussions très avancées avec la commission européenne permettant de favoriser le financement des navires».

"Avoir une ambition maritime signifie avoir les meilleures entreprises maritimes"


Le «Bougainville» «concrétise un génie industriel», a insisté François Hollande, dans «un port en plein essor, le cinquième port nord-européen, en croissance continue depuis 2011 et qui représente 32.000 emplois directs au sein d’Haropa». Le président de la République a rappelé vouloir «un axe majeur entre Paris et Le Havre, d’une certaine façon le port de Paris» Et d’insister : «Le Grand Paris est relié à la mer par Le Havre, c’est ainsi que nous pouvons doter notre pays de cette dimension maritime. Nous voulons donc qu’il y ait un axe majeur entre Paris et Le Havre par des infrastructures de transports et des investissements dans les structures portuaires». Une mission parlementaire chargée d’établir «une vision stratégique à cinq ans de l’axe Seine» va être créée. Il s’agit aussi de doubler le nombre de conteneurs traités par an à l'horizon 2030, grâce à la plateforme multimodale et à tous les futurs investissements, «la SNCF devant prendre toute sa responsabilité». Le développement des places portuaires doit aussi passer par une simplification administrative et une réduction des coûts, «toutes les entreprises importatrices devant disposer des mêmes facilités pour le dédouanement par les ports français que par les ports européens». Autres objectifs, rendre le nouveau régime fiscal imposé aux Grands Ports maritimes compatible avec leur activité économique et faire des ports français les lieux stratégiques pour le déploiement du GNL comme carburant marin.

French Asia Line

Le soir même, le «Bougainville» repartait, 26 membres d'équipage à bord dont 9 Français, positionné sur une ligne emblématique du groupe, la French Asia Line, l’une des plus grandes routes maritimes reliant les marchés d’Asie et d’Europe du Nord. «Les producteurs et industriels français pourront charger des produits à destination des marchés méditerranéens, du Moyen-Orient et d’Asie, souligne CMA CGM. Grâce aux escales dans les hubs du groupe de Malte et Port Klang, des connexions par transbordement à l’ensemble des marchés mondiaux seront offertes».
Le navire escalera tous les 77 jours au port du Havre. Ce nouveau fleuron de CMA CGM affiche les mêmes caractéristiques que le «Kerguelen», baptisé au Havre en mai dernier. En 2015, six nouveaux navires d’une capacité de 18.000 EVP sont entrés en flotte : après le «Kerguelen», le «Georg Forster» et le «Vasco de Gama», le «Bougainville» est le quatrième navire de cette capacité, le second navire de la série sous pavillon français mais, selon le troisième armateur mondial, «le plus grand au monde battant pavillon français». CMA CGM compte 23 navires battant pavillon français dans une flotte de 470 navires.

Natalie Castetz

Mardi 6 Octobre 2015



Lu 2122 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 16:05 Le multimodal et le GNL récompensés par BP2S

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:42 L'ENSM vote un budget de transition


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse