Hyundai prévoit une croissance des ventes maussade en 2016


Les plus grands constructeurs automobiles sud-coréens, Hyundai Motor et sa filiale Kia, prévoient une croissance des ventes maussade pour 2016, sous l'effet du ralentissement de la demande chinoise et du renforcement de la devise sud-coréenne.


La compétitivité de Hyundai Motor a pâti du renforcement du won © Hyundai
La compétitivité de Hyundai Motor a pâti du renforcement du won © Hyundai
Hyundai prévoit une croissance des ventes maussade en 2016. Hyundai Motor et sa filiale Kia ont estimé que leurs ventes combinées s'élèveraient à 8,13 millions de véhicules dans le monde en 2016, contre environ 8 millions en 2015, a écrit Chung Mong-Koo, patron du groupe Hyundai Motor, lundi 4 janvier. Il s'agirait de la plus faible croissance des ventes depuis 2006 pour le groupe. Le cinquième constructeur automobile mondial est durement touché par le ralentissement de la demande en Chine, marché-clé pour le sud-coréen puisqu'il absorbe près d'un quart de ses ventes.

"Le 5e constructeur automobile mondial touché par le ralentissement en Chine"


"Le monde devrait toujours connaître une croissance ralentie, en raison de la faiblesse de la croissance chinoise, de la chute des cours du pétrole et de l'incertitude dans les marchés émergents face à la hausse des taux d'intérêts américains", a ajouté Chung Mong-Koo. En Chine, le plus gros marché automobile du monde, les parts du sud-coréen ont fondu à moins de 10 % en 2015, avec en toile de fond la concurrence accrue des constructeurs japonais et de groupes chinois qui produisent des véhicules meilleur marché.
La compétitivité de Hyundai Motor a également pâti du renforcement du won sud-coréen face à l'euro, au yen japonais et au réal brésilien. Le groupe, qui annonce des bénéfices en baisse depuis sept trimestres, va tenter de faire face en développant des stratégies commerciales plus agressives en Amérique latine. Chung Mong-Koo a également annoncé une campagne de promotion pour les nouveaux modèles de luxe de Hyundai qui cherche à se débarrasser de son image de producteur bon marché face à des rivaux plus importants comme Toyota.

AFP

Lundi 4 Janvier 2016



Lu 205 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse