IAG améliore son bénéfice au premier semestre


Le groupe aérien IAG a publié un bénéfice net en légère hausse au premier semestre, ralentie par les effets de change et le coût de la panne géante ayant affecté British Airways en mai.


IAG est forte de quatre compagnies aériennes : BA, Iberia, Vueling et Aer Lingus © Stuart Bailey British Airways
IAG est forte de quatre compagnies aériennes : BA, Iberia, Vueling et Aer Lingus © Stuart Bailey British Airways
Le bénéfice net d'IAG a progressé de 2,4 % à 557 millions d'euros au premier semestre, a indiqué vendredi 28 juillet la maison mère de British Airways et Iberia entre autres. Le groupe a surtout profité d'une baisse des coûts liés au carburant, ses produits de couverture lui ayant permis de faire face à une hausse des prix du kérosène. Son chiffre d'affaires a quant à lui été pratiquement stable (+ 0,9 %) à 10,888 milliards d'euros.
Sa rentabilité aurait pu être plus élevée sans l'impact de la panne informatique géante qui a touché British Airways (BA) lors du dernier week-end de mai et dont le coût avait été évalué précédemment par le groupe aux alentours de 80 millions de livres. IAG évoque dans sa publication du jour un coût de 65 millions d'euros, pour indemniser les clients affectés. Cette panne informatique géante avait forcé la compagnie à annuler 726 vols, soit 28 % de ses avions lors des trois jours de ce week-end prolongé. La panne avait provoqué un immense chaos dans les aéroports londoniens de Heathrow et Gatwick, affectant 75.000 passagers.
Le groupe a également dû faire face à la dépréciation de la livre, particulièrement marquée depuis le vote pour le Brexit de juin 2016. La baisse de la livre a amputé ses comptes de 44 millions d'euros, puisqu'elle a amoindri ses résultats réalisés en devise britannique une fois convertis en euro, monnaie dans laquelle le groupe les publie. IAG indique toutefois avoir pu limiter cet impact grâce à la hausse du dollar face à l'euro.

"Le groupe a dû faire face à la dépréciation de la livre"


Le groupe a également intégré dans ses comptes une amende de 104 millions d'euros infligée par la Commission européenne qui a sanctionné plusieurs transporteurs aériens pour s'être entendus sur les prix il y a plusieurs années.
En revanche, le résultat opérationnel hors exceptionnel a bondi de 37,3 % à 975 millions d'euros, signe d'une relative bonne santé financière, même si le revenu par siège recule légèrement. "La tendance dans le revenu par siège s'est améliorée, grâce notamment à Pâques et à un effet de comparaison favorable", remarque Willie Walsh, directeur général du groupe.
IAG en profite pour dévoiler des prévisions confiantes pour l'ensemble de 2017. Il s'attend, à prix du carburant et changes constants, à une hausse à deux chiffres de son bénéfice opérationnel.

100 millions de passagers en 2016

Enfin, le groupe n'a pas évoqué le Brexit, alors que plusieurs compagnies aériennes, dont EasyJet et Ryanair, ont fait part de leurs craintes. En sortant de l'UE en mars 2019, le Royaume-Uni pourrait en effet sortir dans le même temps du ciel unique européen, un accord qui permet aux compagnies basées dans les pays concernés de voler sans entrave à travers toute l'Europe.
La holding IAG, créée il y a cinq ans, est forte de quatre compagnies aériennes (BA, Iberia, Vueling et Aer Lingus) et a transporté plus de 100 millions de passagers en 2016.

AFP

Mardi 1 Août 2017



Lu 347 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 13:05 L'aéroport de Sainte-Hélène, bouée de sauvetage €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse