IAG prévoit d'élever d'un milliard d'euros son bénéfice en 2016


Le groupe aérien IAG a annoncé vendredi 26 février qu'il espérait augmenter d'environ un milliard d'euros son bénéfice opérationnel en 2016, après une bonne année 2015 qui l'a vu élever de moitié son bénéfice net sur fond de trafic important.


Le chiffre d'affaires d'IAG est monté de 13,3 % © Aer Lingus
Le chiffre d'affaires d'IAG est monté de 13,3 % © Aer Lingus
IAG prévoit d'élever encore d'un milliard d'euros son bénéfice opérationnel en 2016. Le bénéfice opérationnel du groupe, qui comporte les compagnies British Airways, Iberia, Vueling et depuis peu Aer Lingus, a atteint 2,335 milliards d'euros avant éléments exceptionnels l'an passé, soit près d'un milliard de plus sur un an, et le groupe s'attend à "une hausse similaire" en 2016. Son bénéfice net a grimpé de 52 % sur un an, à 1,495 milliard d'euros.

88 millions de passagers

Le groupe a souligné avoir transporté 11 millions de passagers supplémentaires dans le monde, atteignant un trafic total de 88 millions de passagers. La compagnie irlandaise Aer Lingus a commencé à contribuer à ces chiffres, après avoir été absorbée le 18 août dernier par le groupe aérien qui comptait déjà les compagnies britannique British Airways et espagnoles Iberia et Vueling (low-cost). Valorisée à hauteur de 1,4 milliard d'euros, Aer Lingus a notamment contribué via ses routes transatlantiques, pour lesquelles elle a d'ailleurs annoncé fin octobre l'ouverture de trois nouvelles liaisons. Cette présence de ce côté renforce la prétention d'IAG d'être le leader mondial sur ce créneau des voyages Europe-Amérique.
Le chiffre d'affaires d'IAG est monté au final de 13,3 %, à 22,858 milliards d'euros. À l'instar des autres groupes du secteur, comme Air France-KLM qui est repassé au vert en 2015 pour la première fois depuis sept ans, les comptes d'IAG ont de surcroît bénéficié de la chute des cours du pétrole, qui a allégé sa facture en kérosène. Le groupe britannico-espagnol a néanmoins souligné que les gains tirés de ce plongeon des cours du brut avaient été partiellement gâchés par la hausse du dollar américain, une monnaie dans laquelle IAG règle une part non négligeable de ses frais.

AFP

Vendredi 26 Février 2016



Lu 307 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:12 Fort rebond du fret aérien mondial en octobre


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide






















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse