Iata : une solution mondiale contre le CO2


L'Association internationale du transport aérien (Iata) a une nouvelle fois plaidé en faveur d'une solution mondiale pour réduire les émissions de CO2 du secteur à quelques semaines de l'entrée en vigueur d'une taxe européenne.


© AÉROPORTS DE LYON
© AÉROPORTS DE LYON
Les compagnies aériennes plaident pour un système mondial pour réduire les émissions de CO2. "C'est un problème mondial qui nécessite une réponse mondiale", a déclaré le directeur de l'Iata, Tony Tyler. L'Union européenne a décidé en 2008 d'obliger toutes les compagnies aériennes entrant ou sortant de l'UE à racheter l'équivalent de 15 % de leurs émissions de CO2 à compter du 1er janvier 2012 pour lutter contre le réchauffement climatique. La taxe devrait leur coûter 380 millions d'euros (528 millions de dollars) en 2012 et cette facture annuelle augmentera encore en 2013, le quota d'émissions attribué gratuitement étant ramené de 85 % à 82 %.

Fluidifier le trafic

Soulignant que l'aérien devait contribuer à l'effort pour réduire les émissions de CO2, Tony Tyler a toutefois estimé qu'il serait plus judicieux d'utiliser cet argent pour améliorer les performances environnementales de l'industrie aéronautique, en développant par exemple le biocarburant. Il a en outre souligné que l'une des solutions pour réduire les émissions était de fluidifier le trafic aérien pour éviter des survols d'avions en attente d'atterrissage.
Tony Tyler souhaite que l'Union européenne ajourne la mise en place de cette taxe d'autant que le contexte économique reste tendu. "Les temps sont difficiles pour l'aérien. Nos bénéfices baissent cette année. Depuis l'an passé, notre rentabilité s'effrite. Le cargo est particulièrement mal en point cette année", a-t-il expliqué, avec "des prix du carburant toujours élevés". Tony Tyler a indiqué que l'Iata devait publier ses prochaines prévisions le 7 décembre. Le 20 septembre, l'organisation, basée à Genève, avait revu à la hausse sa prévision de bénéfices la portant à 6,9 milliards de dollars contre 4 milliards envisagés en juin.

.

Mercredi 16 Novembre 2011


Tags : aérien, co2, iata



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide
























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 10/04/2006
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse