Il manquera 800 M EUR par an pour financer les infrastructures de transports


Il manquera à l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (Afitf) 800 millions d'euros par an pour financer les infrastructures programmées en France dans les prochaines années, a affirmé le secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies.


Alain Vidalies, secrétaire d'État aux Transports © Sénat
Alain Vidalies, secrétaire d'État aux Transports © Sénat
"L'Afitf est dans une situation où il nous faudra des ressources supplémentaires dans les années qui arrivent, de l'ordre de 800 millions de plus (...) si on veut financer l'ensemble des infrastructures qui ont été programmées", a dit mercredi 23 novembre Alain Vidalies au Sénat. Ces 800 millions d'euros correspondent aux recettes de l'Écotaxe, abandonnée il y a deux ans par le gouvernement. "La TICPE (taxe sur le gasoil, NDLR) rapporte 1,1 milliard (d'euros) dont on ne retrouve que 735 millions dans le budget de l'Afitf", a-t-il souligné, estimant qu'il "y aurait une certaine cohérence à donner à l'Afitf l'ensemble des ressources qui s'inscrivent dans le report modal".

2,6 milliards pour le ferroviaire

Alain Vidalies, qui s'exprimait dans le cadre d'un débat sur l'avenir du transport ferroviaire en France, a par ailleurs souligné que les contrats de performance entre l'État et la SNCF, inscrits dans la loi de réforme ferroviaire de 2014, sont "en cours de finalisation". Ces contrats sont très attendus car ils doivent fixer une trajectoire financière et des objectifs de performance, et redonner à l'État son rôle de "stratège".

"Ces 800 millions d'euros correspondent aux recettes de l'Écotaxe"


En 2017, 2,6 milliards d'euros seront affectés à la restructuration du réseau : "Il faudra probablement maintenir cet effort pendant huit à dix ans, et j'espère que ça sera fait, pour remettre à niveau notre réseau. (...) Soit cet effort sera maintenu, soit on fermera des lignes", a prévenu le secrétaire d'État aux Transports. Il a souligné que le contrat de performance avec SNCF Réseau "précisera cette trajectoire, puisque la décision qu'a pris ce gouvernement c'est d'augmenter de 100 millions par an pour arriver à 3 milliards ces crédits nécessaires pour la restructuration du réseau".
Il a par ailleurs précisé la nécessité, dans la perspective de l'ouverture à la concurrence, de "clarifier la gestion des gares de voyageurs", aujourd'hui dans le giron de SNCF Mobilité, l'opérateur ferroviaire. Ainsi, a-t-il précisé, "les deux solutions qui sont aujourd'hui envisagées" sont "la création d'une filiale de SNCF Réseau" en charge des gares, et la création d'un nouvel Epic (Établissement public à caractère industriel et commercial) qui constituerait une troisième entité aux côtés de SNCF Réseau (gestionnaire d'infrastructure) et SNCF Mobilité (opérateur ferroviaire).

AFP

Jeudi 24 Novembre 2016



Lu 560 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse