Immobilier logistique : 3 millions de m2 commercialisés en France en 2016


En matière d'immobilier logistique, l'année 2016 s'est achevée sur une progression de l'activité du marché de plus de 20 %, et a atteint un record avec plus de 3 millions de m2 commercialisés sur l'ensemble du territoire. Explications livrées par JLL dans son dernier rapport annuel...


© Écovallée
© Écovallée
Sur un axe dit "dorsal" en France, c'est-à-dire situé sur entre Lille-Paris et Lyon-Marseille, le marché de l'immobilier logistique a vu en 2016 sa demande placée diminuer fortement au profit des marchés "secondaires" (l'Occitanie, le Val-de-Loire et la Bretagne), qui ont concentré plus de 1,6 million de m2 commercialisés. Selon le dernier rapport annuel publié par JLL, les acteurs de la grande distribution ont plus que jamais dynamisé le marché de la logistique puisqu'ils ont représenté près de 40 % des m2 commercialisés dans l'Hexagone.
Le document souligne que Carrefour reste en tête avec environ 345.000 m2, suivi par Intermarché, avec 222.000 m2 et enfin Leclerc (217.000 m2).
L'offre générée par le segment "dorsal" représente 1,6 million de m2 vacants identifiés à horizon d'une année.
Globalement, les valeurs locatives sont restées stables avec une valeur maximale autour de 52 euros par m2 sur un an enregistrée en Île-de-France.
Le marché logistique francilien a conservé en 2016 sa première place de l'Hexagone, représentant, selon le rapport, près de la moitié des surfaces commercialisées sur l'axe Nord-Sud. L'enseigne de bricolage et de jardinage Weldom a réalisé un bâtiment de 83.000 m2, tandis que Segro a installé une plateforme de 57.000 m2 pour le compte de Metro Cash & Carry à Mitry-Compans et que Leroy Merlin a loué l'ancien entrepôt de Kuhne+Nagel (42.000 m2) à Combs-la-Ville.
Pour la troisième année consécutive, le marché des entrepôts en région lyonnaise a terminé 2016 sur un hausse de son activité locative, dépassant le seuil des 350.000 m2 commercialisés. Avec l'entrepôt d'ITM à Pusignan, Lidl sur la zone de Chesnes et SNC OIA (filiale d'Auchan) à Satolas-et-Bonce, le rapport cite notamment trois transactions de plus de 40.000 m2 qui ont soutenu le marché régional.

"Les valeurs locatives restées stables"


La région Hauts-de-France a réalisé une performance inédite en commercialisant des superficies quasiment identiques. Deux transactions ont été finalisées. Goodman a construit pour le prestataire logistique Log’Solutions (anciennement Logistique Grimonprez) une plateforme de 54.000 m2 à Lauwin-Planque. Autre transaction, celle de Jung Logistique qui a pris à bail 42.000 m2 pour Heineken sur la même commune.
Quant à la région marseillaise, l'année 2016, explique JLL, ne marquera pas les esprits puisqu'elle n'a commercialisé que 110.000 m2. "Une performance bien inférieure à la moyenne constatée entre 2007 et 2015", relève le rapport ajoutant que "la région joue au yoyo depuis 2013" dans le secteur. La plus grande prise à bail est celle de XPO Logistics pour un entrepôt de 28.000 m2 à Vitrolles chez Easydis, mentionne le document.

Investissement en retrait

Après une année 2015 record, au cours de laquelle le marché de l'investissement logistique français avait atteint 1,9 milliard d'euros, 2016 s'est achevée sur un volume en retrait de 18 % avec près de 1,6 milliard d'euros.
Selon l'étude, le nombre de transactions s'est élevé en 2016 à 43, soit 3 de moins qu'en 2015.Treize d'entre elles (soit 60 % du volume) portent sur des cessions de portefeuilles.
Le document précise que 5 transactions de plus de 100 millions d'euros (pour l'essentiel des ventes de portefeuilles) ont été enregistrées en 2016.
Selon les auteurs du rapport annuel, "le marché de la logistique en France continue d'attirer les investisseurs de tous horizons, mais les fonds d'investissement globaux ont été les plus actifs". Ils estiment que l'afflux continu de liquidités sur le marché français, couplé à une rareté persistante d'actifs de qualité, maintient toujours sous pression les taux de rendement qui se situaient fin décembre autour de 5,50 % pour des actifs logistiques "prime".

Vincent Calabrèse

Jeudi 16 Février 2017



Lu 906 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers








Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse